Magazine Caricatures

Les chevaliers du fiel

Publié le 03 août 2010 par Ruminances

Posté par b.mode le 3 août 2010

mediumarnobrekercamarades.jpg
Hortefeux de tout bois
Le valet rouquin a encore frappé. Condamné pour injure raciale, il continue pourtant à assurer des fonctions totalement incompatibles avec son fielleux état d'esprit. Tel le mouton de Panurge qu'il n'a jamais cessé d'incarner, il remet le couvert après les déclarations nauséabondes du roitelet. Il propose d'étendre un peu plus les possibilités de déchéance de nationalité. Le passeport français va désormais ressembler à un permis de conduire sans point. Sauf que les français ne seront plus égaux devant la loi. Il y aura les français français (à définir au nombre de générations passées sur le sol gaulois ?) et les “français conditionnels” comme les appelle Méluche.

Français de souche
Les petits malins qui n'auront pas choisi la double nationalité resteront intouchables. En effet, l'article 25 du code civil, prévoit que “l'individu qui a acquis la qualité de Français peut, par décret pris après avis conforme du Conseil d'Etat, être déchu de la nationalité française, sauf si la déchéance a pour résultat de le rendre apatride“. Les franco-marocains, franco-sénégalais ou les franco-hongrois qui fautent seront dans la ligne de mire. Pas les autres. S'ils n'ont pas déjà clairement choisi leur camp, les Platini, Zidane, Yade, Dati, Amara et autre Bruni n'auront qu'à bien se tenir.  L'auvergnat veille…

Corvée de Ciotti
Le monsieur sécurité de l'UMP repasse une couche. Il était déjà à l'origine de la loi prévoyant la suppression des allocations familiales aux parents d'enfants absents à l'école. Il persiste et signe sans vergogne. Il réclame désormais la prison pour les pères et mères de mineurs délinquants. Deux ans de prison ferme et 30 000 euros d'amende pour les vilains géniteurs. Ni plus ni moins.

Questions pour un champion
Quid du devenir du gamin privé de sa famille ? En haut lieu, s'en tape-t-on  le coquillard sur une bassine en fonte ? L'article qui stipule que “nul n'est responsable des actes d'autrui“, on s'assoit dessus ou on change cette odieuse loi permissive ? Au fait, Ciotti, c'est franchouillard, ça comme patronyme ?

Il faut sauver le soldat Woerth
Outre la perspective de siphonner les voix de la fille du borgne en 2012, toute cette surenchère ultra-sécuritaire a en vérité un autre but. Faire oublier l'affaire Woerth qui menace directement les fondements de la Sarkozie, vaste mascarade qu'on nous avait vendue en 2007 comme un modèle de droiture et qui repose en vérité sur un tissu de magouilles financières et de collusions entre richissimes et politicards.

La république prend l'eau
Avec la mise à mal des services publics, la dérive anti-sociale, la justice à deux vitesses, celle des pauvres et celle des puissants, le racisme encouragé au plus haut niveau, la France s'enfonce lentement mais sûrement dans un ersatz de dictature larvée, “une dérive anti-républicaine” ose même dire Titine. On peut également ajouter que l'hexagone patauge désormais dans une fange brune aux remugles pestilentiels…

Marine en conclusion
Les propos du président de la République qui procèdent d'une nouvelle gesticulation estivale, n'ont qu'un mérite, celui de confirmer officiellement le caractère criminogène de certaines immigrations, vérité pour laquelle le Front national est persécuté depuis trois décennies“.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ruminances 506 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog