Magazine Brico

Les vestiaires séchants d'Algeco

Par Marc Chartier

Leader européen de la construction modulaire et fort de plus de 50 ans d'expérience dans les chantiers, Algeco continue à innover avec le premier vestiaire séchant breveté, attendu par les entreprises du BTP.
La météo capricieuse fait partie intégrante des aléas d'un chantier, quelle que soit sa situation géographique. Si travailler par temps de pluie reste possible, retrouver une tenue de travail humide le lendemain est non seulement source d'un grand inconfort, mais aussi de sensibilisation aux maladies ORL.
Algeco a imaginé un nouveau concept de vestiaires équipés d'armoires séchantes. Elles sont équipées de films rayonnants et d'évacuation de l'air humide par extraction. Le système breveté est entièrement silencieux et ne nécessite pas d'ouvrir les fenêtres du vestiaire. Il participe donc à une sensible économie d'énergie.
Les vestiaires possèdent 6 armoires doubles. Chaque employé dépose ses vêtements dans son armoire individuelle en fin de journée et il retrouve sa tenue de travail parfaitement sèche le lendemain matin.
La capacité de séchage d'un vestiaire est de 8 kg d'eau en 8 heures. La puissance nécessaire du vestiaire est de 1650 W, ce qui représente une faible consommation d'électricité.
Afin de valider la pertinence de ce nouveau concept, Algeco a réalisé une enquête auprès de 200 de ses clients répartis sur le territoire français :

  • 90% des personnes interrogées se disent sensibles à l'amélioration des conditions de travail dans les cantonnements ;

  • 20% affirment que le séchage est une demande récurrente des ouvriers sur chantier ;

  • 64% des clients se disent intéressés par ce concept et prêts à souscrire.

algeco


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marc Chartier 397 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines