Magazine Médias

FOUDRE, la Saison 3

Publié le 03 août 2010 par Hellknight @HellKNIGHT2010

FOUDRE S3 1.jpg

Après l'un peu trop mièvre Coeur Océan à mon goût (normal, je ne suis pas dans la cible), FOUDRE est rediffusée ce moi d'Août. Au programme, les aventures d'Alice, jeune fille au tempérament de feu, passsionnée, qui sera douce comme colérique. Elle est toujours amoureux d'Alex, porté disparu après un voyage en Australie.
Les 2 séries, Coeur Océan et FOUDRE, sont  des productions destinées à un public ado, et proposent leur lot d'histoires de coeur. Ainsi, les 2 premières saisons de cette remarquable et très belle série, qui se défend pas aml en son domaine, voyaient le couple d'Alex et Alice tenter de se réunir et rester ensemble contre vents et marées. Au programme de cette saison, donc, Alice est cette fois au centre deu récit (avant c'était plutôt Alex), entourée de quelques personnages des saisons précédentes, dont l'irritant Leo, le meilleur ami des 2 adolescents, jeune homme frondur et peu réfléchi. La saison est parcourue par le fantôme d'Alex, dont on ne sait s'il est mort ou vivant, qu'on tente de retrouver. Reviendra-t-il ? Alice, afin de préserver sa mémoire, son souvenir, tente de mener à bien son projet : redécouvrir des tribus éloignées du Pacifique pour recueillir leurs traditions illustrées.
J'avais visionné la Saison 3 l'année dernière, déjà, F2 ayant pris poour habitude de rentabiliser ses productions maison en les rediffusant plusieurs fois. J'avais été assez déçu, personnellement, au vu de cet arc narratif, et d'une série offrant moins de surprise par rapport à la magnfique saison 2, sorte de LOST pour adolescents. Là, je dois dire en revoyant cette saison 3, débarassé de l'effet de surprise des épisodes, de l'arc narratif, que je revois cette saison 3 à la hausse.
Car FOUDRE, c'est un cadre particulier : le charme de la Nouvelle Calédonie, département français, où sont encore vivaces légendes, mythes, totems, talismans, ensorcellements. C'est en tout cas l'un des éléments-clés de la série, un de ses points forts. Nimber son histoire de forces primitives, au coeur de croyances oubliées liées à cet endroit du monde, filmée dans sa simplicité, cadre non pas idyllique, mais mystérieux, à la fois proche et lointain.
FOUDRE, c'est aussi une réalisation particulière : la caméra n'hésite pas à tourner autour des personnages, filmer les visages, guetter les pensées, les émotions, par l'observation soignée des regards, parfois perdus dans le vide. LOST
n'avait que rarement aussi bien réussi à faire mieux. La musique, proposant des accents étranges, plonge les séquences ordinaires dans une inquiétante étrangeté, faisant subir une certaine tension de la plus anodine conversation. Les comédiens de la série, emmenés par la très belle et talentueuse Joséphine Joubert, qui incarne Alice, font preuve d'un naturel désarmant.
Bref, si la saison 3 s'avère moins réussie que la saison 2, la faute à un arc principal moins fort, et un manque de rebondissements, de scènes marquantes, reste tout de même un très bon divertissement estival.

FOUDRE S3 2.jpg

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hellknight 118 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte