Magazine Football

Inception dans les rêves de Ribéry

Publié le 03 août 2010 par Foothese

Inception dans les rêves de Ribéry

Inception, le nouveau film de Di Caprio fait un carton. Léo y incarne un homme capable de pénétrer dans vos rêves, de les comprendre et de vous transformer. Nous sommes entrés dans ceux de Franck Ribéry.

2 août 2010, 0h36 : Les enfants sont couchés, Wahiba fini de regarder la rediffusion de « l’Amour est dans le Pré », Franck va se coucher. La saison va bientôt commencer et il espère qu’elle sera tellement meilleure que la précédente. Franck s’endort vite et plonge dans ses rêves. 1ère image, les deux inspecteurs chargés de l’interroger dans son affaire de moeurs. Lequel a pris contact avec les journalistes de M6 pour accepter de balancer son procès verbal à toute la France ? Lequel a trahi la confidentialité de l’enquête contre 50 000 euros que j’aurais moi même pu lui donner pour qu’il ferme sa gueule ?

1H56 : Wahiba ronfle, le sommeil de Franck est agité. On le retrouve dans le bus de l’équipe de France, le 11 juin 2010 juste avant le match contre l’Uruguay. Il est assis à côté de Yoann Gourcuff et lui demande ses BN : « Yoann, donne moi ton goûter ou je dis à Raymond de ne pas te faire jouer et je contacte des amis pour piéger la voiture de ton père ». Franck change de place avec le paquet de BN de Yoann. Il se met à côté de Patrice Evra : « Patrice, je vais partir au mercato, tu peux dire à Ferguson qu’il fasse de la place pour moi. Au fait, il y a moyen de mettre des claques à Gary Neville dans le bus. C’est le seul qui est plus petit que moi, il dira quelque chose ?  »

2H22 : Franck a gardé cette habitude depuis l’enfance, il se relève boire à 2h22 puis se rendort et replonge dans ses pensées. Le voilà à l’hôtel de Bavière. Tiens, deux demoiselles arrivent. Elles veulent certainement prendre du bon temps. Je vais leur proposer d’avoir la chance de coucher avec moi. Elles sont deux, je vais joindre mon copain Van Buyten. Merde, c’est son répondeur. Qui appeler ? Je vais essayer le frère de ma soeur : « Allo, tu viens, ta soeur est en France, je suis seul avec deux filles ? Ouais, elles sont mieux que ta soeur, ne t’inquiètes pas? A tout de suite ».

4H35 : 38ème journée de la Bundesliga 2011. Le titre se joue à distance avec le Schalke de Raul. Le Bayern doit gagner à Stuttgart pour conserver son titre. 87ème minute de jeu, toujours 0-0, pénalty pour les bavarois. Je prends le ballon ou pas ? Je commence à retrouver une crédibilité, est-ce que je prends le risque de tirer ce pénalty ? Oui, mon héros c’est Scarface alors je le prends. Panenka, but, je suis de nouveau un dieu, je vais pouvoir partir de ce pays de dingue et voir si les filles sont mieux en Espagne ou en Angleterre.

5H03 : Laurent Blanc me passe un coup de fil : « Franck, je ne peux pas te prendre pour le moment, N.Sarkozy a fait de la lutte contre la prostitution son cheval de bataille et me demande de ne pas te prendre pendant la saison 2010-11; je suis désolé mais je compte sur toi. » Je ne suis plus en équipe de France à cause de Zahia.

6H50 : Vite, mon sommeil n’est plus si profond. Je suis en stage avec le Bayern, nous sommes au vert dans la campagne suisse avant d’affronter Zurich en Ligue des champions. Je croise Michel Platini dans le hall de l’hôtel. Il me dit que plus jeune il allait à chaque mise au vert faire des virées avec Olivier Rouyer dans les bois de la région de Nancy. Il me dit que c’est naturel pour un footballeur. Il me raconte qu’au début de sa carrière d’entraîneur des bleus, en novembre 1989 il était proche de la frontière allemande et avait vu dans un bar à filles, celui qui deviendrait président de la République en 2007. Il lui a dit qu’il se rendait sur le Mur de Berlin pour le faire tomber. 

8H44 : Mon rêve touche à sa fin, Wahiba regarde déjà W9 et faitdu bruit pendant sa séance de gym. Dernières pensées, je suis sur le plateau de Téléfoot mais cette fois pas d’excuses auX français, la star c’est moi. On est le 4 décembre 2011, Christian Jeanpierre m’accueille pour mon 1er Ballon d’or. J’ai gagné la Bundesliga, la ligue des champions cette année et depuis mon arrivée à Manchester, je suis impressionnant sur l’aile gauche des Red Devils. J’ai 28 ans et 13 ans après Zidane, je suis le 1er français à avoir ce trophée. Je reçois un texto de Zahia : « Bravo gueule d’ange ».

Christopher Nolan


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines