Magazine Cinéma

Box Office 4#

Par Ashtraygirl

Review des (autres) films vus en juillet:

Knight and Day
Knight and Day -
2_etoiles.jpeg
 (+)

Dernière mouture en date surfant sur la vague de l'espion-et-de-la-novice-à-qui-on-ne-la-fait-pas (chronique prochainement), Knight and Day (en français Night and Day... pffff) a pour lui un casting - enfin, un duo - de choix: le très controversé mais néanmoins apprécié Tom Cruise, et la jolie et toujours fun Cameron Diaz. Pour l'un, c'est l'occasion de prendre le contrepied de son rôle d'espion terrible dans Mission: Impossible en misant sur un registre (beaucoup) plus léger. Pour l'autre, c'est l'occasion... de faire ce qu'elle sait faire de mieux depuis qu'elle a mis les pieds dans le grand bain. De fait, l'un et l'autre s'en sortent plutôt très bien: Tom Cruise amuse, inquiète, part en vrille (ça change, même si on se demande un peu ce qui l'a toqué de s'investir dans un projet aussi moyen) tandis que Cameron Diaz rayonne en fille décontract' un rien nunuche sur les bords, suffisamment piquante pour ne pas passer totalement pour une abrutie. Entre les deux, ça colle même très bien, entre camaraderie bon enfant et glamour juste dosé. Ils s'amusent, et nous aussi.

Celui qui s'en sort vachement moins bien, en revanche, c'est James Mangold. Quand on est capable d'un Identity, d'un Walk the Line ou d'Une vie Volée (dont j'ai entendu beaucoup de bien), on est en droit de se demander s'il n'a pas un pète au casque avec cette comédie d'espionnage plus récréative que créative, plus fun que crédible, et dont le scénario tient dans le pitch d'une pub pour Energizer. L'histoire est cousue de fil blanc, les protagonistes ont des objectifs terriblement flous - Peter Sarsgaard ne dupe personne et Paul Dano fait de la figuration (grimé en Lorant Deutsch) - et la mise en scène ne réserve nulle surprise, accusant même de sérieux coups d emous dans son déroulement chaotique. L'humour décalé distillé au fil de l'intrigue, bien barré, ne suffit hélas pas à sauver l'ensemble du bourbier dans lequel il s'installe dés le premier quart d'heure, mais permet néanmoins de passer un moment pas désagréable, à défaut d'être mémorable.

knight and day
 

En bref: Mission bikini

*1h40 - américain - by James Mangold - 2010

*Cast: Tom Cruise, Cameron Diaz, Peter Sarsgaard, Paul Dano, Viola Davis...

Inception
Inception -
3_etoiles.jpeg
 (+++)

Je sais, je sais. Je vous entends déjà vous insurger: "Comment? Tu oses coller LE blockbuster de l'été dans un fourre-tout de reviews minables en espérant que ça passe? Et la VRAIE critique, elle est où? Bouh l'amateure!" Je vous comprends. Mais, si je promet de livrer une critique digne de ce nom sous peu, je suis pardonnée?

Inception me pose de vrais problèmes. D'abord, c'est la première fois que j'allais voir un film en ne sachant absolument pas ce que j'allais voir, malgré une bande-annonce fort accrocheuse et, rétrospectivement, assez éloquente. Le plus étrange est sans doute de continuer à éprouver cette sensation de trouble infini pendant la projection, et d'en ressortir plus perdu encore. Bref, après ce film, je ne sais plus où j'en suis. Comme beaucoup de ceux l'ayant déjà vu, je m'accorde à dire qu'un second visionnage est on ne peut plus nécéssaire. Second visionnage qui ne saurait tarder.

En attendant, je peux vous dire, en vrac, que ce film est un (plusieurs) rêve(s) éveillé, que j'en ai éprouvé un réel vertige, de ceux qui nous saisissent parfois en pleine nuit au coeur du sommeil, que visuellement, c'était claustrophobique mais magnifique, que l'intrigue en tiroirs m'a totalement perdue mais bluffée, que l'ensemble m'a tout à la fois ennuyée et passionnée. Les interprètes sont excellents, je me suis réconciliée avec Cotillard, impériale, j'apprécie de plus en plus la sensibilité du jeu de DiCaprio, et les autres membres du cast ne font pas exception. La musique, omniprésente, a contribué à me rendre ce film nébuleux, cotonneux, comme un songe, tout en me maintenant en éveil constant, ample, entêtante. Quant aux diverses théories soulevées par cette toupie hypnotique, je les étudie encore, avec une prédilection pour l'une d'entre elles, spontanément sortie de mon esprit après quelques heures de digestion et de délires oniriques.

Inception
 

En bref: Critique à venir, après une seconde plongée dans les limbes...

*2h28 - américain, britannique - by Christopher Nolan - 2010

*Cast: Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard, Joseph Gordon-Levitt, Ken Watanabe, Cillian Murphy, Ellen Page, Tom Hardy, Michael Caine...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ashtraygirl 101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine