Magazine Médias

Kamel Boutayeb « La magie ne s’apprend pas : c’est un don »

Publié le 03 août 2010 par Thevip

Depuis un an dans Le Grand Journal de canal +, Kamel Boutayeb exécute ses tours plus déroutants les uns que les autres.

Ce magicien de 30 ans a même décroché tout le mois d’août sa propre émission de magie le dimanche à 14h25. A cette occasion, il se confie dans le dernier Télé 7 jours.

Rêvait-il de ce métier plus jeune ? « Non, les Marocains, sommes connus pour la sorcellerie (…) Je n’avais pas d’argent et mon père a trimé toute sa vie, je ne me voyais pas lui dire : « Quand je serai grand je serai magicien » Alors je me débrouille. J’ai emprunté un livre à la bibliothèque de mon collège. J’ai regardé des cassettes vidéos. Mes cinq frères et mes potes de Clichy-sous-Bois me servaient de cobayes. Je n’ai jamais pris de cours et j’invente la plupart de mes tours. La magie ne s’apprend pas : c’est un don. »

Et poursuit « Avec ma dégaine, on n’imagine pas que je suis magicien. Comme au poker, je bluffe ! La surprise n’en est que plus grande. Et mon plaisir aussi. J’adore voir la réaction des gens. Tu fais un tour, on te rend toute de suite quelque chose : rires, étonnements… Des adultes qui font des yeux d’enfants, ça me fait kiffer ! Au grand journal, on atteint le summum : quel bonheur de voir Meryl Streep ou Jennifer Lopez écarquiller les yeux et s’exclamer : « Oh my god ! I can’t believe it !  »

Il en dit un petit peu plus son émission qui va se transformer en véritable show « Un show à l’américaine, qui nécessite beaucoup de travail et de moyens, et qui peut se révéler dangereux. Je suis assisté par quatre consultants, dont l’Américain Don Wayne, qui a travaillé dix-huit ans avec Copperfield »

Categories: TV

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thevip 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines