Magazine

A gauche, sous l'escalier

Publié le 02 août 2010 par Irene

A gauche, sous l'escalier Deux événements majeurs, ce matin : on m'a livré mon armoire à vin, un V101 acajou (ben quoi, les mecs friment bien avec leur mobylette), avec 6 clayettes de 12 places qui me permettent d'accéder facilement à mes chères bouteilles, ainsi qu'une zone de stockage en bas, au cas où j'arriverais un jour à ne pas tout boire dans l'année.
Comme pour fêter ça, le volubilis qui s'enroule à qui mieux mieux sur la balustrade de mon perron a sorti une belle fleur violette. Un hommage à X Noir ? Hier, déjà, en arrivant à Saint-Pierre-des-Corps dans mon Corail Tours-Nantes rempli de vélos en goguette, une grande affiche Ackerman sur la "nouvelle pétillance" a surgi dans le paysage, comme pour me dire : "Finies, les vacances, poulette. Retourne au bureau, espèce de bonobo !"
Dont acte. Je me suis remise au boulot, constatant amèrement que mon stock de X Noir est épuisé et que j'arrive à court de crémant bio. Ah… le mois d'août, c'est la dèche. De toute façon, je suis obligée d'attendre 48 h avant de brancher ma cave à vin, à gauche, sous l'escalier. Cherchez pas, elle ferme à clé.

Photo : Je fête l'arrivée de mon armoire à vin entre amis, ce soir, autour d'un barbecue dans le jardin, avec force bouteilles de rosé. Un barbecue Weber bien pratique, ma foi (monté par Alexia), qui tient un peu du feu d'artifices, n'est-ce pas Hélène ? Mes maniques s'en souviennent…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Irene 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte