Magazine

12 points sur son permis, une utopie ?

Publié le 03 août 2010 par Blablas
contrôles radars - Le figaro

contrôles radars – Le figaro

Excès de vitesse, feu rouge grillé, franchissement d’une ligne blanche, non-respect d’un stop ou des distances de sécurité, utilisation non autorisée d’une ligne de bus, refus de priorité, alcoolémie… voilà autant de façon de perdre des points et accessoirement de se délester de quelques euros (plus ou moins facilement).

Nous connaissons tous les contrôles ponctuels par la police ou les gendarmes à l’aide des fameuses jumelles ou de radars fixes, les radars embarqués, les radars automatiques signalés (pour contrôler les excès de vitesses ou le franchissement des feux rouges), les radars automatiques non signalés, les contrôles aériens pour vérifier les distances de sécurité, mais d’autres sont en projet.

Parmi les radars de nouvelle génération on trouve :

Chez nous

- Les radars tronçons, attendus pour 2011, ils contrôleront la vitesse moyenne des voitures entre 2 points d’un axe routier.  Le principe est simple et efficace ! On imagine bien un premier relevé au péage d’entrée sur l’autoroute et un relevé au péage de sortie avec en prime notre vitesse moyenne. Fini la tentation d’appuyer sur la pédale d’accélération pendant quelques mètres histoire de se dégourdir les jambes. Heureusement aujourd’hui beaucoup de voitures sont équipées de régulateurs de vitesse. Il ne devrait pas être trop difficile de conserver ses points avec ces nouveaux radars.

- Les super radars permettant de différencier véhicules légers et poids lourds mais aussi de nous informer avec précision la voie de l’infraction. Idem pour ce genre de radars, pour un automobiliste habitué à respecter les vitesses, ils ne devraient pas avoir trop d’impact.

Chez nos voisins

- Le trafistar SR590, véritable arme de guerre contre les infractions et générateurs d’amendes !!! Mis en service à la fin du mois d’août chez nos amis suisses, il est capable de contrôler d’un coup 22 véhicules sur 4 voies et de détecter jusqu’à 10 infractions. Pour commencer les excès de vitesse et les feux rouges grillés. A terme il relèvera d’autres écarts « classiques » tel que le franchissement d’une ligne blanche, le non-respect d’un stop, etc…

L’objectif

L’objectif affiché est de réduire le nombre de morts ou de blessé sur les routes. Le maître mot : plus de sécurité.

L’objectif  « inavoué » est très probablement financier. Les caisses sont vides, sous couvert de la sécurité routière, les contrôles sont un moyen efficace de renflouer les caisses de l’état. Même en étant un conducteur vigilant, il est souvent très facile de basculer dans l’infraction notamment dans des zones à 30km/h ! Et quoi de plus rageant que de recevoir 90€ d’amende et perdre un point pour 1km/h d’excès de vitesse.

Mon avis

Le permis en chiffres - permisdeconduire.gouv.fr

Le permis en chiffres – permisdeconduire.gouv.fr

Je ne suis absolument pas contre les contrôles et la répression. Il existe un code de la route, à nous de le respecter. En même temps c’est facile à dire pour moi qui me déplace principalement en transport en commun.

Maintenant je compatis avec les personnes obligées d’utiliser leur véhicule quotidiennement pour se rendre au travail. Même en faisant attention, en respectant au maximum les limites de vitesse et le code de la route, fatigue, stress, envie d’arriver et automobilistes inconscients ont vite fait de nous faire basculer du mauvais côté et de nous entraîner à commettre des infractions.

Pour le moment j’ai toujours mes 12 points et je n’ai pas [encore] reçu d’amende mais je dois bien reconnaître que parfois je suis borderline. Pour le moment je me considère chanceuse car comme tout le monde, j’ai déjà commis et je commettrais encore sûrement des petites infractions à l’avenir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blablas 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte