Magazine Côté Femmes

William & belle toute nue

Publié le 03 août 2010 par Coquinette

Suis-je la seule a regarder l'émission de William? Je ne pense pas car déjà juste du côté de mes amie j'en compte plus de 50% qui la regarde, en ce moment c'est tous les lundi soirs à 22H30 et je ne quitte pas mon écran tant que l'émission n'est pas terminée. hi hi pure addict que je suis. Ce cher William a vécu dans le même village que moi sans que je le sache c'est un ami à moi qui le connait très bien, le monde est petit.
William & belle toute nue
Il arrive à relooker toutes les femmes, et elles se transforment en beauté fatale, et se sentent mieux dans leur peau, je trouve ça très bien car beaucoup de femmes sont complexées et se cachent sous une montagne de fringues, dépriment, ont peur du regard des passants, MERCI à William pour l'aide que tu peux nous apporter.
A celles qui ont déjà participer à l'émission je dis BRAVO surtout d'avoir osé poser toute nue ;-)
Allez je vous laisse et vous dis à demain avec une jolie tenue que j'ai concocter pour vous :-) xoxo didine
Sa biographie (source M6.fr)

Depuis son plus jeune âge, William Carnimolla est passionné par la mode. À 16 ans, il quitte son Perpignan natal pour monter à Paris. Après une expérience aux côtés de Thierry Mugler, il décide de suivre des cours au Studio Berçot tout en travaillant chez Colette l’après-midi. Dès lors, le virus de la mode ne le quittera plus !
En 1997, une rencontre avec le photographe Mario Testino lui ouvre les portes des podiums. Il commence alors une carrière de mannequin. Après trois parutions de photos dans ‘Vogue’ signées Bruce Weber, Steven Klein et Mario Testino, sa carrière explose. Il décroche des contrats d’exclusivité avec Prada et Jil Sander, et défile, entre autres, pour Miu Miu, YSL, Moschino, Fendi et Christian Dior.
En 2000, au top de sa carrière de mannequin, William décide d’arrêter et devient l’assistant de Tom Ford chez Yves Saint-Laurent.
Il poursuit ensuite sa carrière à New York en tant que consultant pour une marque de vêtements destinés aux femmes fortes, avant de devenir styliste freelance.
En 2004, Gabriel Aghion lui confie un rôle dans le film « Pédale dure ». Puis William débute à la télévision : aux côtés de Mademoiselle Agnès, puis dans « Nous ne sommes pas des anges » sur Canal+. Enfin, il devient ensuite chroniqueur régulier sur le set de Pink TV.
En 2005, aux côtés du top model Gisèle Bundchen, William participe au spot de pub du parfum Dolce&Gabbana THE ONE réalisé par Jean-Baptiste Mondino.
Tout en reprenant son activité de mannequin, il poursuit sa carrière de styliste freelance pour les magazines de mode et une clientèle privée. Il y a trois ans, il retourne à ses amours d’origines en faisant du consulting aux côtés de Patti Wilson à New York pour des marques telles que Dolce&Gabbana, Diesel, Moschino, Baby Fat, Heatherette. Ces collaborations lui permettront de travailler avec des stars telles que Beyonce, Britney Spears, Paris Hilton et Kellis.
Aujourd’hui, William travaille seul et continue ses consultings pour différents créateurs et magazines. Il travaille également aux côtés de stars comme Noémie Lenoir, Kate Winslet, Eva Longoria, Andie Mac Dowell, Eva Herzigova, Kerry Washington et s’occupe, à Paris, de l’image de M.Pokora.
Interview de William Carnimolla :
D’où vous vient cette passion pour la mode ?
Un jour, très jeune, je suis descendu voir ma mère dans le salon de coiffure familial et je lui ai annoncé « Je veux être styliste » ! J’ai toujours aimé dessiner et en regardant une émission dans laquelle était invité Jean-Paul Gautier, j’ai découvert le métier de créateur. J’avais 6 ans et depuis je n’ai jamais changé d’avis !
Qu’est-ce qui vous a plu dans « Belle toute nue » ?
On m’a souvent proposé des émissions de télé mais aucune ne m’a jamais réellement intéressé. Dans « Belle toute nue », la mode est utilisée pour rendre service aux femmes. Pour moi, c’est une façon de montrer aux gens mon métier et son utilité. Le plus important c’est que « Belle toute nue » montre que la mode c’est bien, ça sert à quelque chose mais que le plus important c’est de se sentir bien pour avancer dans la vie.
À votre avis, les femmes se voient-elles à peu près comme elles sont ?
Les femmes ne se voient pas du tout comme elles sont réellement. 60 % des femmes se voient moins jolies qu’elles ne le sont (ou n’ont pas une vision honnête d’elle même), 30 % parce qu’elles ne savent pas du tout se regarder et 30 % n’osent pas se l’avouer.
Quels conseils donnez-vous à ces femmes ?
Il faut assumer ses défauts physiques pour les atténuer, il faut montrer aux gens ce que vous avez envie qu’ils voient. Ensuite, il faut essayer de se sentir bien dans son corps et notamment grâce à des petites astuces mode : culottes gainantes, soutien-gorges push up… Tout cela sans passer obligatoirement par la case régime et sport à outrance. Le but, c’est de masquer nos défauts et mettre en valeur nos atouts. En apprenant à se regarder, on apprend également à oser dire « oui, je suis belle ».


{jcomments on}


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Coquinette 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte