Magazine Séries

Fringe – Episode 2.07

Publié le 03 août 2010 par Speedu
Le coté obscur / Of human action
Saison 2, Episode 7 sur 23
Diffusion vo : FOX – 13 novembre 2009
Diffusions vf : La Une – 28 juillet 2010, TF1
Fringe – Episode 2.07 Fringe – Episode 2.07 Fringe – Episode 2.07
La division Fringe enquête sur une histoire de contrôle mental tandis que Peter emmène un ado dans un club de striptease.

Tout peut arriver dans Fringe. Tout est possible, tout le temps. Y compris que je ne repère pas ce satané chauve pervers mateur qui se planquait en faire derrière une voiture grise lorsque les flics arrivent au parking en tout début d’épisode.
Quand à l’histoire, on se retrouve avec encore un classique du genre mais mieux exploité qu’au précédent épisode. Pourtant, les défauts sont là et assez lourds. On peut prendre par exemple Tyler, assez insupportable, aux réactions stupides (il a 15 ans ou 5 ans ?), à la vf d’un trentenaire et dont on se doutait très vite qu’il était le marionettiste. Je peux aussi me plaindre du parallèle très lourd et peu subtil entre Tyler la famille Bishop puisque tout y est pareil sauf que Peter est plus lent à découvrir la vérité que Tyler.
Mais malgré cela, l’épisode s’avère beaucoup plus plaisant à suivre que le précédent. Il faut dire que mettre en avant les Bishop aide beaucoup tant John Noble et Joshua jackson sont à des kilomètres au dessus de Anna Torv et Lance Reddick et que leurs personnages sont bien plus intéressants. Walter nous fait d’ailleurs un joli numéro même si une ou deux phrases « walteriennes » était de trop (comme quand il se plaint de ne pas avoir de cadavres à disséquer par exemple). Par contre, il était impécable dans sa peur de reperdre Peter ou quand il prend conscience du monstre qu’est Massive Dynamic et ses 73 labos ou encore quand il fait des « cripes » à Peter. John Noble livre vraiment une prestation remarquable et il réussit le tour de force de rendre éminament sympathique un personnage qui pourrait être très énervant.
Joshua Jackson joue dans un registre différent. Il faut dire qu’il n’est pas non plus le meilleur acteur du monde mais réussit très bien à jouer les scènes clés et importantes. Il faudrait juste qu’il soit plus exploité dans les autres épisodes afin qu’on puisse mieux juger de toute sa palette d’acteur.
Dans cet épisode, il se positionne vite comme le grand frère de Tyler et on suit tranquillement leur échappée. C’est plaisant à regarder même si il y a une tendance à partir trop dans des lourdeurs de dialogues sur la vie trop dure de fils de pères occupés par la science.
En parlant de science, l’épisode ramène Massive Dynamic au coeur de l’action avec les e-mails d’outre dimension envoyés un peu dans le vide par Nina. Prépare-t’on une piste vers une interception par les méchants de ces messages décrivant les expériences ?
Néanmoins, l’implication de la multinationale de la science reste assez confus pour moi. Il est clair qu’ils sont les commanditaires de l’expérience de contrôle mental mais pourquoi Nina classe t’elle cette réussite à la fin ? C’est pas très clair, très clair.
Mais on revient enfin sur ce qui fait le coeur de la série pour moi, les expériences scientifiques planifiées depuis des décennies pour lutter contre l’ennemi interdimensionel. Chic !!!
Bref, 7/10

Un bon épisode plaisant à suivre mais il ne peut en être autrement quand on met les Bishop en vedette.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines