Magazine Poésie

Dante : poème "Rupture"

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Qu'importe la façon avec laquelle

J'essaie de me torturer, c'est inutile

Je souffre de ne rien ressentir pour toi...

Le Passé dans son cadre de bois

Meurs à petit feu

Consumé par son propre destin.

Et car je suis un cerbère impassible

Et stoïque. C'est face au miroir

Sanglant d'autres yeux que les tiens

Que je dévorerais mes propres ailes

Pour me rendre docile.

J'enroule donc avec amour

La chaîne d'argent qui me liait

A toi depuis des siècles.

J'ai moi-même imprimé dans ma chair

Le serment de notre pacte brisé

Je n'ai pas besoin de maître

Car je ne peux obéir qu'à mes propres règles.

Mon amour ne te vexe pas

Je suis moi

Tu es toi

Nous ne sommes plus un....


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines