Magazine

Mecano - El uno, el dos, el tres

Publié le 03 août 2010 par Tripuniforme


mecano - El uno el dos el tres
envoyé par Hypnotic-Poison. - Regardez plus de clips, en HD !

(J.M. Cano)
Ese día un día llegara
no sera pronto ni tarde
cuando no queda cerilla ya
es el dedo lo que arde
Lo que sube habrá de descender
y aunque mientras la escalada
no es cuestión de mirarse a los pies
no se yo si esta cordada
ha pensado en la bajada
Que si ese día la tortilla da la vuelta
veréis que pocos nos quedamos en cubierta
El uno, el dos, el tres
y para de contar
que al escondite ingles
se han puesto los demás
El uno, el dos, el tres
y para de cantar
porque a ninguno le interesa escuchar
Aunque en la foto aparentemos mas
somos solo tres polillas
que de tanto dar contra el cristal
se han colado en la bombilla
hasta que la luz de este quinqué
ya no sea lo que era
y se encienda solo para que
se la vea desde fuera
como la de la nevera
Si de ese cuajo la tortilla da la vuelta
veréis que pocos nos quedamos en cubierta
El uno, el dos, el tres
y para de contar
que al escondite ingles
se han puesto los demás
El uno, el dos, el tres
y para de cantar
porque a ninguno le interesa escuchar
Y quizá volvamos al local
a cantar para nosotros
lo de "Hoy no me puedo levantar"
y dejar que esa chorrada
nos empañe la mirada
Lagrimas de agua pasada
despintando la fachada

Une Histoire A Trois :
(J.M. Cano - Adapt. française: L. Plamondon)
Je sais bien qu'un jour le jour viendra
-Sera-t-il trop tôt ou trop tard ?-
Où nous repartirons tous les trois
Sur des chemis qui nous séparent
Ce qui monte un jour devra descendre
-Le feu en laisse que des cendres-
Ce jour là il est loin, il me semble
Aussi longtemps qu'on est ensemble
Je ne veux même pas y penser...
Mais si un jour le vent devait virer de bord
Je sais qu'ensemble on resterait les seuls à bord
C'est une histoire à trois
Qui ne ressemble pas
A ces histoires d'amour
Histoires de cinéma
C'est une histoire à trois
Je suis eux, ils sont moi
Je suis leur voix, ils sont mes mots et ma musique...
Nous ne sommes que trois petits moustiques
autour de l'ampoule eléctrique
Qui voudraient traveser la lumière
Pour voir ce qu'il y a derrière
Et si cette ampoule était la terre
Et qu'il fallait tourner autour
Et payer de notre vie entière
Le prix qu'il faut payer toujours
Pour avoir voulu s'envoler...
Mais si un jour le vent devait virer de bord
Je sais quénsemble on resterait les seuls à bord
C'est une histoire à trois
Qui ne ressemble pas
A ces histoires d'amour
Histoires de cinéma
C'est une histoire à trois
Je suis eux, ils sont moi
Je suis leur voix, ils sont mes mots et ma musique...
Si un jour s'arrête la musique
Et s'il faut continuer de vivre
Je regarderai partir le cirque
Et je refermerai le livre
De cette drôle d'histoire à trois
Pourvu que je ne pleure pas
Quand la musique s'arrêtera...

une très belle chanson que j'ai toujours autant de plaisir à écouter

Ce soir je suis absent : repas en commun au centre de vacances où je travaille (suivi d'une soirée dansante),

demain repos : j'en profite pour aller l'après midi avec des bénéficiaires  à la Manade du Grand Salan (voir mon article de lundi) : repas et soirée ensuite

je vous dis à demain matin pour mes visites!

bonne journée !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tripuniforme 1631 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog