Magazine Conso

La Sacem invente 4 critères pour taxer les mobiles multimédia

Publié le 19 décembre 2007 par Cedric Bonnet
Nous avons donc :
  • Le mobile standard
  • Le mobile multifonctions (60% du marché)
  • Les Nokia N95 8Go et l'iPhone pour ne citer qu'eux pour le moment, considérés trop proches des lecteurs multimédias
Je vous rappelle que les lecteurs multimédias sont taxés, de même que tout support permettant l'enregistrement de données.
Pourquoi ces mobiles là? (je vous rassure, les mobiles "multifonctions" seront examinés plus tard)
Voici les quatres points cités par la Sacem pour y répondre :
  • 1) Une capacité de stockage suffisante
  • 2) Le type de contenu qu’il est possible de stocker ou de restituer
  • 3) L’étendue des fonctions de gestion de ce contenu
  • 4) Le confort d’utilisation

Mais je me demande bien sur quels critères ils se basent pour déterminer "une capacité de stockage suffisante", le "type" de contenu stockable, ou mieux, le confort d'ulisation.
Je reprends même une phrase de la Sacem : "Quand vous achetez un iPhone, vous achetez un iPod dit la publicité"
Je n'ose imaginer ce qu'il réserve au N95 8Go qui permet de voir la télévision, qui possède 8Go et un lecteur mp3 intégré.
Reste qu'en faisant un rapide petit bilan: le Nokia N95, aussi abordable soit il, il coûte une somme à l'achat (logique). Une somme par mois à l'opérateur pour bénéficier entre autre de la télévision et de la musique illimité (qui contient des DRM) logique aussi. Nokia a payé une taxe pour la mémoire du mobile. On ajoute à ça une taxe de ressemblance à un baladeur multimédia.
Sans vouloir créer de polémiques, je ne comprends pas cette logique. Non parce qu'il s'agit d'une (énième) taxe, mais parce qu'elle est imaginée avant d'être justifiée : on va réfléchir à comment justifier cette nouvelle taxe car on a l'impression qu'il en faut une.
De plus, cela revient à considérer le mobile comme un "simple" lecteur multimédia, alors qu'il reste un téléphone avec des contraintes liées à la téléphonie mobile (autonomie, réseau, appels, ...)
On en saura plus le 22 janvier prochain où Apple, Nokia, et Sony-Ericsson interviendront.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cedric Bonnet 1939 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines