Magazine Info Locale

Affaire de l'iPhone : Le second communiqué de presse du Maire ne met pas fin à la polémique

Publié le 07 août 2010 par Jenbproductions

Après notre petite escapade rafraichissante à Rosny lors de la venue de Sylvester Stallone  (voir vidéo) [1] , il nous faut bien revenir sur une actualité plus désolante, celle qu' est devenue « L'affaire de i-Phone » [2] à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis.
En résumé : Les faits

Ces faits sont basés sur des communiqués de presse et conversations téléphoniques. Ainsi on sait que :
- Le Chef de Cabinet (Chef' de Cab' dans la suite du texte) du Maire Socialiste de Noisy-le-Sec est parti en congés d'été, en Tunisie, pendant quinze jours à trois semaines. Jusque là, rien d'anormal.
- Il est parti en vacances avec son téléphone professionnel, de type i-Phone, dont il a fait un usage "professionnel" [3] selon les termes du premier communiqué de presse du Maire ,  l'amenant à une facture de 5'400 euros ;
- Selon Jean-Paul Lefebvre (PS), l'Adjoint au Maire en Charge des Finances, des Affaires Juridiques, des commandes publiques et de l'informatique,  on sait que de ce montant « Il est apparu une utilisation personnelle aux coûts élevés en raison de son séjour à l'étranger, principalement de connexions internet privées. » [4]

- On sait que l'utilisateur et le client (en l'espèce, la mairie) ont dûment été alertés par l'opérateur Orange du seuil de dépassement, qui a conclu le marché de la flotte de mobiles municipaux. L'Opérateur a donc satisfait à ses obligations légales sur ce point particulier ;
- D'après un autre élu (PS), il semblerait qu'il n'y aurait pas eu une, mais deux alertes, et que l'utilisateur n'en aurait pas tenu compte ;
La position du Maire

Dans son premier communiqué de presse [3] , notre édile déclare (extraits) :
-  « (...) Celui-ci [NDLR : Le Chef de Ca'] dispose, comme les agents de direction travaillant à la mairie au service des noiséens, d’un téléphone de fonction (...) »
-  « L’usage qu’il en a fait a été à but strictement professionnel : il s’agissait principalement de la consultation de sa boîte mail professionnel ainsi que d’un travail de veille sur le réseau internet. »
-  « Ce collaborateur a été victime de la particularité de l’iphone qui est en permanence connecté au réseau 3G et recharge régulièrement des pages internet. Le collaborateur n’avait malheureusement connaissance ni de ce paramétrage automatique, ni du prix exorbitant que l’opérateur téléphonique fait payer aux transferts de données »
-  « Un recours gracieux est actuellement mené auprès d’Orange pour que l’opérateur puisse faire un geste commercial du fait de l’importance de nos relations contractuelles. Les chances de succès de ce recours sont importantes. »
-  « La mairie de Noisy-le-Sec subit ici les tarifications abusives et obscures des opérateurs téléphoniques »
Nouveau communiqué de presse du Maire

Mis en ligne hier 6 aoùt 2010.  Nous vous le livrons en son intégralité :
« L’opérateur téléphonique Orange donne une suite favorable au recours de la ville de Noisy-le-Sec.

La société Orange accède à la demande de la mairie de Noisy-le-Sec concernant la facture d’un des collaborateurs du cabinet. La société effectue ce geste car elle prend note « du manque d’informations données à l’utilisateur » selon ses propres termes dans un mail reçu par nos services. En conséquence la société propose de faire un avoir à la ville correspondant à la totalité de la facture une fois celle-ci consultable (c’est-à-dire après le 15 août) et de procéder à  l’activation rétroactive de l’option monde.

La polémique n’avait donc aucunement lieu d’être. Son fondement est nul. Ce «scandale » se résume à la non activation d’une option. Rien de plus. Avant même que la mairie n’est pris contact avec l’opérateur, des jugements définitifs étaient émis. Je ne tomberais pas dans le piège de la politique politicienne, concentrée que je suis, sur mon travail au quotidien au service des Noiséennes et des Noiséens.

Comme depuis mon élection en 2008, je resterai soucieuse de protéger les deniers des habitants de cette ville, pour que Noisy-le-Sec soit toujours plus solidaire, plus juste, plus dynamique.

Fin de communiqué »
                           

L'iPhone à la plage

                                             L'iPhone à la plage. DR

La facture est annulée, mais les questions demeurent

Que nous apprend ce second communiqué de notre édile ?

- La facture est annulée au motif que « elle [NDLR : La Société Orange] prend note « du manque d’informations données à l’utilisateur » selon ses propres termes dans un mail reçu par nos services ». Voilà une bonne nouvelle pour tous les clients de l'opérateur. Car s'il y a eu " manque d'informations données à l'utilisateur " , on peut supposer qu'il en soit de même pour d'autres clients. Ou alors, c'est vraiment pas de bol, la malchanche n'est tombée que sur nous. D'autant plus que d'autres à la mairie étaient déjà équipés de ce même type d'appareil. En tout cas, voilà une brèche publiquement ouverte par notre édile, et l'opérateur va peut-être être confronté au même type de recours sur ce seul motif dans les prochaines semaines. Finallement, ils auraient tort de ne pas essayer.
- En aucun cas, le communiqué du Maire ne laisse apparaitre un quelconque manquement quant à l'obligation d'alerte à laquelle sont tenus tous les opérateurs. Par ce silence, notre Maire confirmerait-elle implicitement qu'il y a bien eu alerte ?
- On sait donc que cela ne va rien coûter à l'utilisateur ni à la mairie.
- Plus intriguant et le fait que l'opérateur se soit proposé à : « (...) procéder à  l’activation rétroactive de l’option monde. (...) ». Cela laisserait-t-il supposer que notre Chef de Cab' aurait à nouveau  besoin d'aller à l'étranger ? Et pour quels motifs professionnels ?
Enfin notre édile de conclure : « La polémique n’avait donc aucunement lieu d’être. Son fondement est nul. Ce «scandale » se résume à la non activation d’une option. Rien de plus. Avant même que la mairie n’est pris contact avec l’opérateur, des jugements définitifs étaient émis. »
La polémique n'est pas terminée
- Tout d'abord, on peut toujours se questionner sur la nécessité d'attibuer un i-Phone au Chef' de Cab', alors que la majorité des Maires-Ajoints et autres élus ne disposent que de modèles beaucoup plus basiques, alors-même que leurs fonctions les rendent nécessairement plus joignables qu'un Chef de Cab'.
- De plus, On peut légitimement s'interroger sur l'absolue nécessité du Chef de Cab' a être joignable pendant ses congés, alors que son supérieur hiérachique, le Directeur de Cabinet, était de service à Noisy-le-Sec.
- On peut également être surpris que le Chef' de Cab' se verrait attribuer une option monde, alors que les Maires-Adjoint ont des appareils limités en international (Ils ne peuvent émettre de l'étranger, même au sein de la CEE).
- De même, s'il y a bien eu un geste commercial de la part de l'opérateur, l'utilisateur l'ignorait au moment des faits puisque ce geste commercial n'aurait eu lieu forcément qu'après son retour de vacances, c'est à dire entre 5 et le 6 aoùt. On peut donc se demander non seulement pourquoi il est parti en vacances avec son i-Phone pro, mais aussi pourquoi il l'a utilisé à des fins " professionnelles " aussi intensives, sans tenir compte de l'alerte reçue ?
- De même, dans son second communiqué de presse, notre édile n'a toujours pas fait savoir ce qu'elle entendait par le terme " veille " sur internet ?
En conséquence, le geste commercial d'Orange ne peut être  considéré que comme tel, dans le cadre de ses relations contratuelles avec la mairie. Il ne s'agit donc que de l'apect financier du dossier.
Les autres questions, plus politiques, restent quant à elles, toujours à cette date, sans réponse.
Ne serait-il pas plus interessant qu'un audit sur les frais de  gestion du Cabinet du Maire soit sollicité par le Conseil Municipal ? Avec 74% d'élus d'opposition (9 de droite et 20 de gauche) cela devrait être réalisable rapidement et aurait au moins le mérite de tout clarifier aux yeux des noiséens qui sont en droit de savoir comment sont utilisées leurs deniers versés à travers leurs avis d'impositions locales.
Car, notre édile conclue son second communiqué de presse en ces termes : « Comme depuis mon élection en 2008, je resterai soucieuse de protéger les deniers des habitants de cette ville, pour que Noisy-le-Sec soit toujours plus solidaire, plus juste, plus dynamique. », oubliant de rappeler qu'elle a fait voter une indemnité de Maire alors que son prédécesseur n'en percevait pas, omettant également de préciser qu'elle est le premier Maire de Noisy-le-Sec à s'octroyer une indemnité pour sa fonction au sein du baillleur social de la Sémino.
De même, comme le soulignait fort à propos Nicole Rivoire (MoDem, opposition de droite) lors du dernier Conseil Municipal, pourquoi le nouveau tableau indemintaire des élus n'a pas été présenté au CM depuis que les Verts ont rendu leurs délégations ?
Il en est enfin de même sur la voiture professionnelle du Maire. S'agit-il d'une voiture de fonction ou d'une voiture de service ? Puisque face aux argumentaires d'Olivier Deleu (UMP, opposition de droite) sur ce sujet, la délibération avait été retirée de l'ordre du jour. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Voilà autant de questions dont on attend de notre Maire des clarifications.
Mais l' "Affaire de Iphone" n'est pas terminée.
A suivre.
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
Cet article n'engage que l'opinion de son auteur
05 Aoùt 2010 - JENB Productions
A lire également sur ce sujet sur Le Post :

« Noisy le Sec : la facture est salée. », par Jujube93 sur Le Post, 30 juillet 2010
« Je suis une contribuable en colère et je m'en explique », par l'Observatrice sur Le Post, 02 aoùt  2010
« Abus des deniers publics ? ou des finances de l'entreprise ? quelle doit être la politique d'une entreprise ? », par Véronika sur Le Post, 03 aoùt  2010
Références sur Le Post :
[1] « 3.000 fans accueillent Sylvester Stallone à Rosny-sous-Bois: nous y étions ! » par Alexy et Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret, JENB Productions sur le Post, 5 aoùt 2010

[2] « Le chef' de cab' part en vacances avec son téléphone pro: la mairie reçoit une facture de 5400 euros! » par Bénédicte Lutaud de la Rédaction du Post, 6 aoùt 2010
par Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret, JENB Productions sur le Post  5 aoùt 2010

[3] « Scandale de l'I-Phone : Le Maire socialiste de Noisy-le-Sec met en ligne un communiqué de presse qui laisse dubitatif » par Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret, JENB Productions sur le Post  5 aoùt 2010

[4]
« Le chef de cabinet du maire part en vacances avec son iPhone pro: la mairie reçoit une facture de 5.400 euros! » par Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret, JENB Productions sur le Post  2 aoùt 2010


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jenbproductions 1348 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine