Magazine Environnement

Copalme

Publié le 19 décembre 2007 par Francis Vayeur
Un arbre pourrait rĂŠunir les billets du 24/05/2007 et du 21/10/2007.
Certes, ce n’est pas un arbre indigène et on le rencontre rarement dans nos forêts, mais le liquidambar éblouit par ses couleurs automnales et présente des crêtes liégeuses singulières.
Originaire du sud et de l’est des Etats-Unis, il est régulièrement utilisé en arbre d’alignement ou dans les parcs en raison de ses qualités ornementales.
Son écorce exsude une résine jaune et odorante qui lui a donnée son nom (ambre liquide) connu aussi sous le nom de copalm baumier, celle-ci aurai des vertus médicinales, mais inférieure à des propriétés thérapeutiques de beaucoup d'autres de sa catégorie. Le nom « styrax » ou « storax » sert aussi de façon abusive à désigner la résine du liquidambar mais le benjoin (autre dénomination) est le baume, ou la résine, de diverses plantes du genre Styrax.
Aux États-Unis, les Cherokee utilisaient la résine de liquidambar (American Sweetgum ou Redgum) comme chewing-gum mais les fruits, sorte de balles (gumballs) ont mauvaises réputations puisque on les a surnommé « ankle twisters » soit tordeuses de cheville, en effet il est très désagréable de marcher dessus !
Cliquez sur les imagettes et utilisez ensuite le bouton précédent pour revenir sur le blog

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Francis Vayeur 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte