Magazine

SEP'ire en pire!

Publié le 17 décembre 2007 par Pat La Fourmi
Eh ben moi qui ne trouvais plus d'idées d'articles intéressants, pour le coup vous allez être servis....
Cela fait 1 heure que je suis en pleurs, écroulée dans l'entrée le téléphone à la main sans pouvoir m'arrêter. Une dépression liée à la maladie ou des effets secondaires des interférons?me direz-vous...
Même pas, juste des conneries administratives.

Quelqu'un de ma connaissance se repaissait du slogan "le pire est toujours sûr", je crois que là j'ai touché le fond du fond!

Pleine d'enthousiasme (sic), je montais passer les petits coups de fil administratifs que j'avais prévus aujourd'hui pour faire le point de mes demandes avant l'arrivée des fêtes (ma liste pour le Père Noël, en quelque sorte...).
Je décidais de commencer pour l'appel de la MDPH, après avoir essayé pendant une bonne minute de composer le numéro sur la télécommande de la télé, j'arrivais enfin à les appeler avec le téléphone, comme de bien entendu c'était occupé.
Qu'à celà ne tienne, je décidai d'appeler de ce pas l'inspection académique pour prendre des nouvelles de mon congé longue maladie (demande envoyée il y a deux mois).

- Oui bonjour Madame, je viens aux nouvelles pour ma demande de congé maladie.
- D'accord, comment vous appelez-vous?
- La Fourmi, Pat....
- La Fourmi, Pat? Ah non je n'ai rien.
- Comment ça vous n'avez rien? Je vous ai envoyé la demande il y a deux mois.
- Ah non Madame La Fourmi, je n'ai rien reçu.
- Glurps????????????
- Vous êtes bien née le 25 septembre 1976?
- Ah non, ce n'est pas moi. Moi c'est le 17 avril 1962.
- Ah non ça c'est l'autre Madame La Fourmi, mais elle a repris son nom de jeune fille, La Cigale, et de toutes manières son congé est fini, elle a repris le travail, ce n'est donc pas vous!
- Ce n'est pas possible que vous n'ayez rien, j'ai envoyé deux enveloppes à la même adresse le même jour, une pour le congé longue maladie et une pour le poste adapté, celle du poste adapté a bien été reçue.
- Ecoutez, Madame, si je n'ai rien c'est que je n'ai rien reçu!! Ou alors...... ah non là c'est un monsieur La Fourmi, ça ne peut donc pas être vous, hein, hi hi hi! Mais vous avez envoyé à quelle adresse, c'est bien 1 quai D.......?
(Forcément que c'est la bonne adresse, depuis 1981 que je suis instit ça n'a pas changé, je ne vois pas pourquoi je l'aurai envoyé ailleurs.....)
- De toute manière moi si je n'ai pas les documents, je ne peux pas transmettre au comité médical, et puis de toutes manières il faudra que vous ayez RV avec le médecin expert.
- Ben oui je sais tout ça mais pour moi c'était en cours, je ne me suis pas inquiétée puisque aussi bien l'assistante sociale que le médecin académique m'avait dit que ce n'était pas la peine de prendre des nouvelles avant deux mois qu'on m'en donne....
- Ben oui mais je ne peux rien faire sans les papiers.
- Mais puisque je vous dit que je les ai envoyés.
- Oui mais je ne les ai pas reçus.... Je vais vérifier s'ils ne sont pas dans le dossier "postes adaptés" et je vous rappelle.
(Quand je pense que j'avais fait en sorte de faire deux enveloppes distinctes à la même adresse pour ne pas qu'ils mélangent les deux demandes....)

Elle rappelle 1/2 heure plus tard:
- Et non, je n'ai rien. Il faut que vous me renvoyez tout ça.
- Mais vous vous rendez compte, déjà deux mois de perdus et les fêtes arrivent, le temps que mon dossier soit examiné et éventuellement accepté le congé accordé sera fini!! Sans compter qu'un certificat sous le couvert du secret médical se balade on ne sait où....
- Oh vous exagérez, quand même pas...... encore que c'est vrai il faut obtenir le RV avec le médecin expert, ça peut prendre du temps. Bon il y a des pathologies où ça s'accorde sur dossier sans l'avis de l'expert! Les pathologies cancéreuses, par exemple...
- Eh bien non, Madame, ce n'est pas le cas, on ne peut pas avoir toutes les chances quand même!!!
(à son ton, je doute qu'elle ait apprécié mon ironie....)
- Donc je compte sur vous pour m'envoyer ce dossier rapidement, puisque vous voyez votre médecin demain. Et pensez bien à ce qu'il prolonge votre arrêt maladie ordinaire qui se finit en fin de semaine, hein!
- Madame, je ne vais certainement pas vous l'envoyer, je vais venir faire 60 km avec ma maladie pour venir vous le donner en mains propres dans votre bureau!
- Mais ne vous énervez pas, vous pouvez me l'envoyer en recommandé avec accusé de réception.
- Alors soyons clairs, je ne revois pas mon spécialiste, c'est donc mon médecin généraliste qui doit faire et le certificat succint et le certificat détaillé pour le comité médical (le pauvre généraliste qui connait moins bien ma pathologie que moi!), et la lettre manuscrite de ma part, je dois peut-être préciser mon NUMEN (numéro administratif personnalisé dont je ne me souviens jamais) afin de ne pas confondre avec les autres Pat la Fourmi du département.
- Mais non, ce n'est pas la peine, juste votre nom... Et aussi votre adresse..... Et peut-être aussi votre école d'affectation.... Ah, et votre date de naissance...
(Oui et tu veux pas aussi le nom de mon chat et l'endroit de mes premières vacances?)
- Je compte sur vous pour que vous fassiez rapidement!
ET MOI DONC....................................................................................................



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pat La Fourmi 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte