Magazine

Les Business qui marchent : les chambres d’hôte, mais attention aux règles !!!

Publié le 03 août 2010 par Jmassias @jmassias

ils montent, ils montent -  etape par etape Par Joachim Massias, Dirigeant du cabinet Cerialis, coach et conseil auprès des créateurs et  dirigeants d’entreprises

Les chambres d’hôte sont un business en plein développement mais souvent, les particuliers qui créent une ou plusieurs chambres d’hôte ne sont pas conscients que cette activité est strictement règlementée.

Définition de l’activité (APCE) : l’activité de chambre d’hôte consiste, pour un habitant, à louer des chambres meublées situées à domicile en vue d’accueillir des touristes, à titre onéreux, pour une ou plusieurs nuitées, assorties de prestations (au minimum fourniture du petit déjeuner et du linge de maison).

La convivialité doit être de mise puisque le concept repose sur le fait d’accueillir des touristes comme s’ils faisaient partie de vos amis.

Mais attention, malgré le côté sympathique du concept, il répond à un certain nombre de contraintes légales qu’il faut connaître :

  • L’établissement ne doit pas dépasser 5 chambres et accueillir plus de 15 convives.
  • Une note doit être remise au client pour toute prestation égale ou supérieure à 15,24 euros TTC
  • L’ensemble des prix de location des chambres et du petit déjeuner doivent être affichés à l’extérieur et à l’intérieur du lieu
  • En cas d’accueil d’une clientèle étrangère, l’exploitant doit remplir une fiche individuelle de police mentionnant les informations obligatoires (identité, date et lieu de naissance etc.
  • A la table d’hôte, le repas doit être servi à la table familiale et non pas sur plusieurs tables
  • les repas doivent être cuisinés avec des ingrédients de qualité (du terroir)
  • les repas doivent être strictement réservés aux hôtes hébergés, sinon, le lieu devient de fait un restaurant
  • Obtenir une licence de débit de boissons (1ère catégorie) pour les repas de midi et du soir

Ce que j’en pense, c’est que c’est une activité qui peut rapporter pas mal d’argent en fonction du lieu où l’on se trouve et des prestations que l’on met en avant. Attention toutefois aux hôtels qui sont de plus en plus virulents car ils considèrent qu’il s’agit d’une concurrence déloyale par rapport à eux. En effet, les charges et obligations des des hôteliers sont incomparablement plus importantes. J’ai accompagné en coaching plusieurs personnes qui créaient ce type d’activité et il faut être vigilant sur la communication et le référencement à mettre en place pour que l’activité ait des chances de décoller. Le site web est aujourd’hui obligatoire pour présenter le lieu mais doit être accompagné d’un budget de lancement pour le référencement.

Vous trouverez des informations complémentaires auprès de la Fédération nationale des gites de France

Si vous avez une expérience dans ce domaine, partagez-la avec nous.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jmassias 210 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte