Magazine Asie

Chine : vers une tolérance plus forte envers les religions ?

Publié le 20 décembre 2007 par Yang Zhao
priesthood 8

Le président chinois Hu Jintao a rappelé mercredi la politique de liberté religieuse du pays, tout en insistant sur le respect des lois sur les affaires religieuses et sur son soutien à l’autonomie des groupes religieux. M. Hu, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a fait cette déclaration lors d’une réunion des membres du Bureau politique du 17e Comité central du PCC portant sur une deuxième étude des problèmes religieux nationaux et internationaux.

Le Parti et le gouvernement doivent encourager les croyants de toutes les religions à garder leur tradition patriotique et à contribuer au développement de la société chinoise et à l’unification du pays, a-t-il appelé.

La gestion chinoise de la religion doit mettre l’humain au premier plan, a-t-il dit, ajoutant que le respect mutuel est un devoir.

Le président a également mis l’accent sur la formation et la promotion des professionnels religieux, disant que le PCC aidera et soutiendra les groupes religieux à améliorer leur autonomie, à entendre les opinions de leurs disciples, et à protéger leurs droits et intérêts légaux.

Comprendre et traiter correctement les affaires religieuses est important pour le travail du Parti, la paix et la stabilité de la société et la construction d’une société de prospérité moyenne, a- t-il noté.

"Nous devons comprendre parfaitement les nouveaux problèmes et défis posés par la gestion des affaires religieuses pour agir correctement", a-t-il conclu.

Tiens, qu’en pense-t-on du côté de Dalaï Lama?

Crédit photo : Thanachart R./Stock Exchange 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yang Zhao 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte