Magazine Culture

Incertitudes autour du combat modou lo- baye madione

Publié le 02 août 2010 par Rokia
Le Cng dit niet
Luc Nicolai toujours dans l’incertitude


Les lutteurs contre le report
INCERTITUDES AUTOUR DU COMBAT  MODOU LO- BAYE MADIONEINCERTITUDES AUTOUR DU COMBAT  MODOU LO- BAYE MADIONEFace à la presse hier, pour apporter des éclaircissements sur la tenue du choc devant opposer Modou Lo de Rock Energie et Baye Madione de Thiaroye Geum Sa Boop à Guédiawayes, le promoteur de la petite côte Luc Nicolai et le président du comité national de gestion de la lutte le Dr Alioune Sarr ont annoncé publiquement la délocalisation du combat dans un autre stade capable de contenir la marré humaine qui avait envahi Amadou Barry vendredi dernier.
Le combat Modou Lo- Baye Madione est depuis quelques temps le sujet de discussions des férus de lutte et de tous les amateurs. Non pas pour la grandeur du choc mais plutôt pour le problème du stade capable d’accueillir l’événement. En effet, le Cng a, par la voix de son président, soutenu la non-tenu de combat dans la banlieue pour des raisons de sécurité. Selon le Dr Alioune Sarr, des contacts sont pris avec les autorités du ministère pour trouver des solutions afin d’organiser le choc dans de meilleurs conditions. « Il est certain que le combat ne sera pas organisé à Amadou Barry car c’est un stade trop étroit pour contenir les amateurs et supporters qui viendront en masse. Maintenant Luc et Tapha Gueye sont entrain de négocier pour libérer le stade Demba Diop la date du 8 août prochain ». Très informé, le Dr s’est exprimé sur la disponibilité du stade Demba Diop qui doit normalement abriter les 6, 7 et 11 août des matchs importants. Pour lui, seul le stade de l’amitié (Léopold Sédar Senghor) est en mesure de contenir de contenir la marré humaine du vendredi dernier et qui malheureusement n’est pas disponible vu les travaux de réfection en cours. « Ni Ibar Mar Diop encore moins Amadou Barry ne peut contenir le combat et nous ne pouvons pas chaque année prolonger la saison qui doit se terminer. C’est au promoteur et aux autorités de trouver la bonne solution ».
Amadou Barry ou Demba Diop ? Une question sans réponse
Hier, les journalistes venus couvrir la conférence de presse sont rentrés insatisfaits. En effet, à la question de savoir si le combat sera organisé à Amadou Barry ou à Demba Diop ou encore est ce qu’il aura vraiment lieu, le promoteur n’a pas été clair. Luc Nicolai a simplement révélé qu’il est conscient de la situation après le test grandeur nature lors du face à face. Et qu’il ne fallait pas tenter le diable en voulant organiser le combat dans la banlieue, vu les risques de débordement. « Vendredi dernier, j’étais très inquiet, plus de 40 milles personnes avaient fait le déplacement raison pour laquelle j’ai demandé à Modou Lo de quitter les lieux » soutient Luc. Avant d’ajouter «J’ai parlé avec le directeur du stade et il m’a fait un état des lieux maintenant vu la tournure des évènements j’en appelle à la sagesse des autorités pour une intervention car le combat est déjà sur pied et vraiment je veux qu’il se tienne ». Toutes les dispositions ont été prises pour la réussite du combat (assurances pendant 24 heures, sécurité…) a souligné le promoteur. Et qu’un consensus a été trouvé avec Tapha Gueye qui organise son jubilé le même jour.
La tenue du combat : le seul souci des protagonistes
Les lutteurs qui n’avaient pas encore pipé mot de l’organisation du combat ou pas à Amadou Barry, ont hier exprimé leur souhait de disputer le combat à la date retenue. Le Rock des Parcelles Assainies en l’occurrence Modou Lo a soutenu vouloir lutter le 8 août prochain et qu’il s’opposera à un report si une solution n’est pas trouvée. « Ce ne sera pas notre arrangement si le combat est reporté et sincèrement je ne serai pas d’accord si c’est la cas. Alors je souhaite vivement qu’on trouve la bonne solution ». Quant au fou de Thiaroye, le combat doit impérativement se tenir car il est très attendu et qu’il a dépensé tout son argent. « Ce combat a assez pris du temps, Tapha Gueye est un frère et un père et je crois qu’il sera très compréhensif pour libérer la date du 8. Pour ma part, je me suis entrainé pour cette date et j’ai dépensé tout mes sous. Je demande au Cng et au promoteur de faire de leur mieux pour que le combat ne soit pas reporté et si le problème du stade se pose restons à Guédiawaye et qu’on en finisse une bonne fois pour toute ».
Assy GAYE

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rokia 135 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte