Magazine

Raging bulles - Yulinn is lame

Publié le 19 décembre 2007 par Benjamin Mialot
"Le chemin vers l'Enfer est pavé de bonnes intentions". Un résumé idéal pour Les Lames de Yulinn qui, sous prétexte de transposer la Seconde Guerre Mondiale dans un contexte heroic fantasy se bouche le nez avant de plonger avec conviction dans la grande déchèterie du genre... et de s'y noyer. Certes, il y a des camps d'extermination où l'on parque et trucide des gnomes, mais le plus clair du temps, il faudra se contenter d'une resucée (encore une) pâlichonne et surtout très manichéenne du Seigneur des Anneaux. Entre le roi crapuleux qui reçoit ses directives d'un démon et les sbires à la dentition carnassière et aux faciès de déterrés, difficile en effet de faire plus explicite en matière de représentation du Mal. C'est d'ailleurs uniquement dans le registre "grosse bestiole qui a un petit creux" que le dessinateur Dépé se montre convaincant, ses personnages humanoïdes manquant singulièrement de panache et de personnalité. Et le scénario, me lancera le lecteur curieux (ce qui, entre la jeunesse de cet espace et ma foi en l'humanité, fait peu de monde, je vous l'accorde) ?
Il tient en une ligne : les forces du mal se sont mises en marche et seul le chevalier Jahrann de Breephene pourra les stopper, car il est le seul capable de rassembler les Cinq Lames (comprendre héros) de la déesse Yulinn : de l'audace, de l'originalité... ou plutôt des dialogues creux, des didascalies narratives quasi-absentes qui feraient mieux de l'être en permanence, une progression de type "coq à l'âne" qui n'est qu'un prétexte à une ribambelle de bastons sanguinolentes sans intérêt... N'en jetez plus ! Finalement, Lanfeust des étoiles, c'est vachement bien (pourquoi pas Lanfeust de Troy ? Parce que c'est après que ça se gâte).

Les Lames de Yulinn
(Soleil) - 2007 (Tome 1)
Verdict du Père Siffleur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benjamin Mialot 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte