Magazine Beauté

Tests prédictifs anti-âge : ok ou pas ?

Publié le 13 août 2010 par L'équipe D-Lab

Les tests prédictifs de vieillissement, phénomène de mode de la médecine anti-âge ou tendance de fond ? Ces tests consistent en l’analyse de notre sang pour prédire la façon dont on va vieillir, et préscrire un régime alimentaire rééquilibrant en conséquence. Autant dire que l’attente des résultats doit faire aussi mal qu’au premier contrôle de bio.

Tests prédictifs anti-âge : ok ou pas ?
QUOI ? En mesurant le niveau de stress oxydatif de l’inflammation des celules, on essaie de savoir si on vieillit à la vitesse de l’éclair ou pas. Une fois la prescription du médecin en main, on fait analyser la prise par un labo spécialisé (Mediprevent à Paris par exemple) en mesurant le dosage de « marqueurs » :

- enzyme SOD

- caroténoïdes

- vitamines C et E

- coenzyme Q10

Ces données sont alors anaylsées de façon GLOBALES et PERSO.

QUI ? Ces bilans sont conseillés pour des femmes sédentaires qui approchent la cinquantaine, mais aussi pour les fumeuses, les grandes sportives ou celles qui s’intéressent de près à leur vieillissement ; car nous réagissons toutes différemment au stress oxydatif.

POURQUOI ? Le bilan sert à recommander une complémentation nutritionnelle personnalisée, et des conseils quotidiens pour mieux agir pour son corps.

POURQUOI PAS ? Loin de faire l’unanimité, les résultats de ces tests sont souvent obscurs et difficiles à interpréter, car aucun élément de comparaison n’existe aujourd’hui en terme de moyenne au sein d’une même population.

L’AVIS COSMÉTONIQUE ? La contradiction qui nous frappe : pour quoi revendiquer un traitement personnalisé s’il est indispensable de prendre une moyenne statistique sur une population en guise d’étalon de mesure. Le dosage des marqueurs du vieillissement est-il relatif ? En bref, est-ce que je veux savoir si je vieillis plus vite que ma cousine Germaine, ou est-ce que je préfère savoir comment, de manière ABSOLUE et indépendante de tout repère conventionnel, je peux améliorer MA propension à vieillir ?

HEIN ? Si ces check ups coûtent un bras (haha), les dosages en acides gras semblent être d’une grande utilité : ils permettent d’évaluer les apports en oméga-6 et oméga-3, puissants anti-inflammatoires. La liste des molécules à surveiller est longue, mais on peut en rester là. Seul le lien entre apports alimentaires et effets sur la santé est connu de tous. Prédispositions génétiques, niveau de stress et check up viennent simplement COMPLÉTER l’analyse nutritionnelle.

ON EN SAIT PLUS : souvenez-vous, OXYTEST est un test rapide de détermination de l’activité des radicaux libres et mesure le niveau de stress oxydatif. Les pros doutent de la fiabilité du produit, car ce test ne mesure la présence que d’une seule substance (MDA pour Malondialdéhyde). Or, ces mêmes pros expliquent qu’un seul paramètre ne peut à lui seul révéler un état de stress oxydatif.

« Test prédictif » = Révolution en marche ou Madame Irma ?

Cosmétoniquement vôtre xxx


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


L'équipe D-Lab 3798 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog