Magazine Brico

Projet d’habitat collectif en Pays de Morlaix

Par Marc Chartier

Empruntant la logique des éco-villages, les éco-hameaux sont dans l'air du temps. Des expériences sont déjà réalisées ou en cours d'implantation : Auto-éco-constructeurs dans la région toulousaine, Carapa - éco-hameau dans les Cévennes, éco-hameau en Lorraine, éco-hameau en Midi-Pyrénées, éco-hameau du Moulin de Busseix, lotissement communal du Pré Tarachou à Miribel-Lanchâtre, en Isère, Habiozone, etc.
Grégoire Jandin et Véronique Futtersack souhaitent eux aussi "se lancer". Ils sont musiciens, mais veulent « passer à autre chose », la phytothérapie pour Véronique et l’art thérapie pour Grégoire.
Ils habitent Morlaix depuis 17 ans et après plusieurs expériences d’éco-rénovation, ils décident de se lancer dans l’éco-construction, avec une préférence pour les maisons à ossature bois + remplissage en paille et enduits de chaux.
Ils projettent dans le même temps de tenter une expérience d’habitat groupé, car ils pensent que « l’entraide, la mutualisation, le partage sont des valeurs indispensables ». Pour eux, « construire une maison, c’est aussi construire du sens, du lien, et produire un acte qui va au-delà du simple habitat ».
Ils imaginent ainsi un collectif regroupant 5 à 8 projets d’habitation, comportant des locaux, espaces et équipements collectifs (laverie, bûcher, local d’activités, lieu d’accueil pour des invités, espaces verts, jardin, chaudière à bois déchiqueté, éolienne, machines à laver préchauffées par chauffe-eau solaire, hammam...).
Ils envisagent même, si le groupe souhaite le souhaite, de bâtir un seul bâtiment divisé en plusieurs « appartements », cette solution étant la plus écologique.
Pour l’implantation de ce site, ils ont choisi Morlaix ou la périphérie directe de la ville (5 à 8 kms au maximum du centre-ville), pour pouvoir circuler au maximum à pied ou à vélo pour les activités quotidiennes, et se trouver sur des zones où passent des bus ou le car de ramassage scolaire pour les enfants.
La recherche de terrain se fera collectivement, dès que le groupe sera constitué.
La dénomination proposée pour le projet : Kellit ("germe" en breton). Tout un programme !

Contacts : Véronique Futtersack et Grégoire Jandin
25 rue des Bouchers 29600 Morlaix
veronique.futtersack@wanadoo.fr
02.98.63.44.95 / 06.89.81.22.00


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (2)

Par Charles
posté le 03 août à 14:51
Signaler un abus

BON ! pour moi c'est un retour à la fumette et aux chèvres... aprés ''prette moi ta femme..je t'en prie , elle est à toi c'est ça la communauté ..on réinvente les ''castorettes'' , et on revient à l'ancien temps , paille et pourquoi pas crotte de biquette pour faire des briquettes!. Les moins exposés aux co voiturage et de vie à quatre sur un vélo...et machine à lavoir pour dix.. eux avaient oublié que la voiture électrique , le cateur solaire pour ballon d'eau chaude, le capteur à cellules photovoltaïques, l'isolation par l'extérieur dite façon snobinarde ''peau extérieure'', ainsi que pompe à chaleur, chauffage au sol existaient depuis belle lurette !!!! j'ai moi même oublié bien entendu le puit.. qu'il fallait chercher jusqu'au Canada, alors que le puit Provençal était plus proche de nous etc ... OH !...la découverte de nos Français ...ne s'arrête pas là , au point ou il y'a eu des discussions lamantables de nos élus pour choisir entre retombées nocives ( abandonnées partout y compris à Montr&al Canada depuis plus de 20 Ans) et entre la métnan,isation ..plus encore nos Amis Nord Américains en viennent aux habitats en ''dur'' lache le bois et ses particules nocives aux poumons ( décés !)..et les Français découvrent les maisons en bois !... Quyi disait des moutons..ou des boeufs ????!. Alors, sans cher sur des vers etc .. tout est possible ce jour avec du matos moderne, et idem pour polluer une seule fois et non pas toute la vie ...lmais il faut changer totalement de matériaux, tels BOIS, beton , acier, carrelage, tuiites , enduits et toutes ces merdes !..plus du tout de factures étant possible, tout en vivant à l'identique , pas de bougie ni de lit à quatre !.... tout en consommant pour que l'ouvrier puisse bosser .. et non pas être assisté , le cercle dit infernal, mais le seul connu dans le bon sens ce jour !. Ou revez au chèvres et à la fumette !.

Par at
posté le 27 mai à 13:32
Signaler un abus

Aujourd'hui nous sommes le 27 mai 2008 ; où en est votre projet d'habitat collectif en Pays de Morlaix ? Dans le pays de Lorient un projet du même type se met en place (je fais partie des quelques personnes qui le suivent)et votre expérience serait bonne à considérer. Pour nous c'est surtout le choix d'un bâtiment collectif avec des espaces communs (genre buanderie, salle de réception, atelier, jardins potagers etc...) Merci de me répondre AT

A propos de l’auteur


Marc Chartier 397 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog