Magazine Conso

Retraite spirituelle sur l’île de Majorque

Publié le 16 août 2010 par Topika

À l’inverse de sa voisine Ibiza, l’île de Palma de Majorque est une retraite spirituelle pour voyageurs urbains stressés en quête d’essentiel et de bien-être. L’Hotel Tres situé dans le cœur historique de la ville, conjugue à merveille les valeurs essentielles de la vie. Cet ancien palais du XVIe siècle a su prendre un virage à 180° pour devenir design sans pour autant oublier ses origines.

hotel-tres-mallorca

Les chambres, minimalistes, donnent un sentiment d’espace et de liberté, comme dans la Junior Suite, lumineuse et aérienne. Certaines des chambres ont vue sur la cathédrale « La Seu », le deuxième plus grand édifice religieux d’Espagne après la cathédrale de Séville. Sa particularité ? Son toit plat d’inspiration gothique, dit « levantin ». En guise de décoration, de simples photographies de nu artistique sont accrochées au-dessus des têtes de lit.

hotel-tres-mallorca

Si dépouillée, la chambre semble renvoyer le client au plus proche de la nature, dans un monde sans artifice où seule la lumière du soleil peut pénétrer. L’Hotel Tres est une véritable retraite spirituelle, qu’il vous faudra découvrir religieusement. Bien sûr, si vous souhaitez casser cette ambiance, vous pourrez profiter de la vie nocturne de la ville pour vous amuser ou faire un tour sur le toit de l’hôtel pour un bain de minuit dans la minuscule piscine.

hotel-tres-mallorca

Le petit + : L’Hotel Tres dispose également d’un sauna sur son toit.

Tarifs : À partir de 230€ jusqu’à 315€ la nuit (petit-déjeuner inclus).

hotel-tres-mallorca

Hotel Tres sur Lifestylehotels.net

Hotel Tres
Calle Apuntadores 3
07012 Palma de Majorque
Espagne
T. : +43.316.83.88.88
reservation@lifestylehotels.net

hotel-tres-mallorca

hotel-tres-mallorca

hotel-tres-mallorca


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Topika 2975 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine