Magazine Politique

Les voeux pour la nouvelle année (Discours 213)

Publié le 21 décembre 2007 par Exprimeo
L'arrivée d'une nouvelle année rappelle à chacun de nous que nous sommes de passage. Chaque année qui s'achève emporte son lot d'être chers qui nous ont quittés. Nous avons une pensée émue à leur intention. Mais une nouvelle année, ce doit être surtout une bouffée d'espoir. La possibilité de changer ce qui n'allait pas. Ne pas oublier le passé mais toujours garder à l'esprit que le plus important demeure le futur. Ce futur n'est pas un cadeau. C'est un défi du présent. Bien davantage, regardons attentivement le présent, le futur pour partie est déjà dedans. Ce constat de bon sens peut effrayer dans certains domaines. Le dernier trimestre 2007 a connu tant de signes de solitudes, de violences, de désespoirs. Ainsi, il n'est plus nécessaire de compter le nombre des colloques scientifiques nous alertant sur les conséquences de certaines agressions gravissimes contre notre planète. L'actualité chaque jour se charge de nous transmettre des images révoltantes de détresses humaines. Au moment où, chaque minute, nous gagnons quinze secondes d'espérance individuelle de vie supplémentaire, comment accepter de tels échecs collectifs ? Dans de telles circonstances, il ne faut pas s'étonner que certaines religions occupent aussi facilement le terrain abandonné par la politique. Nous ne pouvons pas nous résigner face à de telles erreurs collectives. Nos démocraties doivent retrouver de la vaillance comme de l'élégance d'actions. Les crises ne seront jamais durablement vaincues en utilisant les mêmes armes que celles des barbares ou des agresseurs. Dans cet esprit, mon voeu principal pour notre collectivité c'est que notre démocratie soit un exemple de tolérance, de vaillance et d'élégance. Elle doit être calme mais pas résignée. Perfectionniste sans que jamais cette qualité ne puisse s'épeler paralysie. Parfois amère parce qu'aucune action humaine n'est faite de succès permanents mais jamais irrémédiablement déçue. Si nous respectons cette ligne de conduite, notre Commune a de beaux jours devant elle. Parce que cet avenir doit aussi être individuellement partagé, je souhaite à chacune et à chacun d'entre vous que l'année 2008 vous apporte beaucoup de satisfactions. Si vous courez après le bonheur, que vous n'oubliez pas pour autant d'être heureux face à des petits riens quotidiens qui méritent l'enthousiasme. Qu'ainsi, vous preniez le temps d'apprécier le sentiment de bien-être qui peut s'échapper des moments en famille autour d'une table composée de plats simples mais cuisinés avec amour. Que vous ayez le temps d'écouter la musique des champs quand le printemps s'annonce. Que vous soyez toujours capables d'être émus par un magnifique coucher de soleil, par les rires des enfants dans la cour de leur école, par la grâce du regard de grands-parents qui surveillent leurs petits enfants dans l'un de nos parcs municipaux. La mémoire est une activité très sélective. Elle trie. Elle rejette. Elle efface. Il est impossible de vivre sans oublier. Il serait tout autant impossible de vivre en oubliant cette richesse quotidienne et simple que la vie peut nous offrir à chaque instant. Que 2008 nous apporte cette sagesse. Nous serons alors sur un chemin prometteur.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines