Magazine

C’est la senseo qui va me manquer…

Publié le 23 août 2010 par Fred Desbordes

senseo360x330.png
Ce matin, constatant avec un soupçon d'anxiété que mes insomnies s'aggravent, je me levais d'une humeur de bouledogue anglais bien baveux et sans le vouloir glissais sur le chat. Après un démêlage de griffes musclé, le chat et moi nous regardions, l'oeil assassin.

A ma décharge, mes nuits blanches sont d'autant plus blanches qu'après une bonne séance de méditation zen à cinq heure du matin, essayant vainement d'atteindre le nirvana, pile au moment où je commence à sombrer dans les bras de Morphée, ce branquignole sur patte décide de faire du trampoline sur ma tête dans un concert de miaou-miaou endiablé.

Ronron-sur-patte semble s'acharner à vouloir me réveiller à chaque fois que je m'endors. Une fois, deux fois, trois fois, Doris Lessing vole dans la chambre, bientôt suivi par la bio de Freud. Ronron échaudé me fout enfin la paix.

Me voilà donc au réveil, le regard vitreux planqué derrière ma dernière paire de lunette de soleil, perdue dans la contemplation du café qui coule. Une pure merveille la Senséo de l'Hibiscus. En moins d'une minute le café est prêt, fumant et cette délicieuse pellicule de mousse onctueuse… Ahhh, oui, c'est sûr, elle va me manquer la cafetière.

Je me demande si, lors de mon déménagement, je ne pourrais pas échanger mon micro-onde contre la Senséo…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fred Desbordes 190 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte