Magazine Asie

Ciné-club : Rekha

Publié le 23 août 2010 par Safran

Ciné-club : Rekha

Rekha en 2010

Bhanurekha Ganesan, connue sous le nom de Rekha est née à Chennai (Tamil Nadu) en 1954, de parents acteurs non mariés (c'est suffisamment rare pour être signalé), Gemini Ganesan et Pushpavalli, qui étaient de grandes stars dans le Sud.
Actrice changeante à la personnalité mystérieuse, elle  a tourné environ 180 films au long d'une carrière qui dure depuis 40 ans.
Elle débute en effet en 1966 sous le nom de Baby Banurekha dans des films telugu puis kannara avant de se retrouver à Bombay en 1970 dans son premier film en hindi, Sawan Bhadon de Mohan Segal. Ses premiers réalisateurs lui offrent des rôles glamour, plutôt sans grand intérêt.
Enfin, en 1976, on la remarque pour son interprétation d'une femme ambitieuse face à Amitabh Bachchan, dans Do Anjaane (Dulal Guha).
Son rôle de femme violée dans Ghar (Manik Chatterjee, 1978) lui offre sa première nomination de meilleure actrice et un nouveau rôle d'héroïne avec Amitabh Bachchan dans Muqaddar Ka Sikandar (Prakash Mehra) la même année.
Le couple d'écran Rekha-Amitabh est dorénavant synonyme de succès ; il tournent alors de nombreux films ensemble et connaissent une liaison qui fait les choux gras de la presse, liaison qui s'arrête avec le film Silsila (Yash Chopra, 1981).
Durant l'après-Bachchan, Rekha se tourne vers le cinéma d'auteur et devient l'héroïne de l'un des films les plus prestigieux du cinéma indien, Umrao Jaan (Muzaffar Ali, 1981), qui décrit la vie d'une jeune fille kidnappée et vendue pour devenir tawaif.
Durant cette période de cinéma parallèle, on la voit aussi dans Kalyug (Shyam Benegal, 1981 ), Baseraa (Ramesh Talwar, 1981), Utsav (Girish Karnad, 1984) et Ijaazat (Gulzar, 1987).
Les années 1990 furent moins brillantes malgré de nombreux films où elle joue toujours l'héroïne, alors que les autres actrices de sa génération sont reléguées aux seconds rôles de mère ou de tante. A noter le très controversé Kama Sutra: A Tale of Love (Mira Nair, 1996) et le grand succès de Khiladiyon Ka Khiladi (Umesh Mehra,1996), où elle interprète une femme gangster.
Depuis 2000, elle apparaît dans des rôles plus ou moins importants comme dans Lajja (Rajkumar Santoshi, 2001), Zubeidaa (Shyam Benegal, 2001), et Koi... Mil Gaya (Rakesh Roshan, 2003) et sa suite Krrish, où elle joue la mère de Hrithik Roshan.
Bien que tournant très peu, une apparition publique de Rekha, qui s'impose par sa beauté et l'élégance de ses saris, s'avère toujours un événement pour la presse.
Khubsoorat (Joli minois, 1980) Comédie

Ciné-club : Rekha

Rekha et Rakesh Roshan

Une famille est menée à la baguette par la mère ; personne n'ose la contredire. Le jour où le fils aîné se marie, il revient vivre chez ses parents avec son épouse et la sœur de cette dernière, qui va rallier tous les membres de la famille pour faire changer la hiérarchie dans la maison.
La mère résiste jusqu'au jour où le sort lui montrera qui a raison.
Jolie comédie pleine de vivacité et d'humour où les aînés finissent par réaliser leurs erreurs. Un rôle qui donne à Rekha un Filmfare de meilleure actrice.
Réalisateur : Hrishikesh Mukherjee
Héroïnes : Rekha, Dina Pathak
Héros : Ashok Kumar, Rakesh Roshan (père de Hrithik)
Compositeur : R.D. Burman
Chanteurs : Asha, Sapan Chakraborty
Notre avis : 2/5


Umrao Jaan (1981). Classique

Ciné-club : Rekha

Rekha et Farooq Shaikh

Une jeune fille est vendue à une mère maquerelle pour pour faire d'elle une tawaif, une courtisane versée en danse, poésie, chant. Le fils du nawab tombe amoureux d'elle, mais en Inde, une courtisane n'échappe pas à sa destinée : elle reste courtisane et célibataire, gardant pour elle sa mauvaise réputation.
Un fils mythique qui donne un tournant à la carrière de Rekha, qui reçoit un National Award pour son interprétation.
Réalisateur : Muzaffar Ali
Héroïne : Rekha
Héros : Farooq Shaikh
Compositeur : Khayyam (récompensé)
Chanteuse : Asha
Notre avis : 4,5/5


Lajja (Rajkumar Santoshi, 2001). Militant féministe

Ciné-club : Rekha

Manisha Koirala (g.) et Rekha

A travers les problèmes de 4 femmes très différentes, que le hasard va rassembler, le metteur en scène réalise un film engagé sur la condition féminine de nos jours en Inde.
Peu apprécié dans son pays, ce film rassemble cependant des actrices très appréciées par le public ; en Inde, la condition féminine n'est pas un sujet clé...
Réalisateur : Rajkumar Santoshi
Héroïnes : Manisha Koirala, Madhuri Dixit, Rekha, Mahima Chaudhury
Héros : Anil Kapoor, Jackie Shroff
Compositeurs : Ilayaraja (bande originale), Anu Malik (chansons)
Chanteurs : Lata, Shobha, Alka, Richa, Sonu, Kay Kay
Notre avis : 3/5


Krrish (Rakesh Roshan, 2006). Science-fiction.
Ciné-club : Rekha

Né avec des superpouvoirs qu'il a hérités de son père (voir Koi...Mil Gaya), un jeune homme quitte sa mère pour suivre la jeune fille qu'il aime jusqu'à Singapour. Ses pouvoirs font de lui un super-héros appelé Krrish qui va déjouer les plans du sinistre Arya, un scientifique mégalomaniaque qui veut changer le futur.
Ce film, qui tient à la fois de Superman et de James Bond est un divertissement pour petits et grands, fort bien filmé, où Krissh devient le super-héros indien de notre époque.Réalisateur : Rakesh RoshanHéroïne : Priyanka Chopra, RekhaHéros : Hrithik RoshanCompositeur : Rajesh RoshanChanteurs : Shreya, Alka, Sonu, Udit
Notre avis : 3,5/5


Et aussi : Ghar (Drame social, Manik Chatterjee, 1978), Khoon Bhari Maang (Vengeance féminine, Rakesh Roshan, 1988), Phool Bane Angaarey (Action, K.C. Bokadia, 1991), Khiladiyon ka Khiladi (Action, Umesh Mehra, 1996), Zubeidaa (Biographie, Shyam Benegal, 2001), Koi... Mil Gaya (Science-fiction, Rakesh Roshan, 2003)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte