Magazine Côté Femmes

J12 Ôde au steak haché

Publié le 23 août 2010 par Ditavoncheese

La journée d'aujourd'hui a été calme et reposante, mais aussi très banale au niveau des repas. Rien d'original par rapport à ce que j'ai pu vous décrire dans les jours passés. J'ai donc choisi de vous parler un peu de la soirée d'hier. 

Comme je vous le disais ici, j'étais invitée à dîner chez des amis. Bien qu'il soit prévu de faire un barbecue pour le reste des convives, ils m'avaient préalablement demandé ce que j'avais le droit de manger. C'est donc confiante que je suis allée à ce dîner, prête à manger plein de concombres.

A l'apéritif, ils ont servi un kir. Ouch, dur. Mais ils ont acheté exprès pour moi du coca light. Ok, sympa. J'envie leurs verres, mais j'arrive à faire abstraction, et me concentre sur la discussion plutôt que sur l'apéro en sirotant mon coca light. Pour le grignottage, il y avait des batonnets au sésame avec du tzatziki, des brochettes tomate et feta, du melon. Que des choses appêtissantes et à priori saines, mais tout ce qui m'était autorisé, c'était le tzatziki. Mon hôtesse s'est proposée de me préparer des concombres (en plus de ceux prévus pour mon repas), que j'ai pu saucer dans la préparation à la grecque. Et c'était délicieux !

Est venue ensuite l'heure du barbecue. Quelques saucisses orientales, des saucisses aux herbes, des merguez, des brochettes de boeuf épicé et des steaks hachés. Je ne suis pourtant vraiment pas une viandarde, loin de là. Mais l'odeur de boeuf en train de cuire sur le feu... Ca a réveillé la carnivore en moi. Donc, à ma demande, mon homme a regardé vite fait sur le net quels étaient les apports nutritionnels d'un steak haché, histoire de vérifier. Comme on s'y attendait, c'est principalement des protéïnes, un peu de lipides et 0 glucides. Donc même si ça n'est pas recommandé dans ma diète avant la phase deux, ça ne peut pas avoir de conséquences sur le processus de cétose (et donc de faim). D'autant plus qu'avec la cuisson barbecue, le gras de la viande est éliminé...

barbecue_steak_hache

Vous voyez où je veux en venir ? 

Oui. Oui, j'ai fait un petit écart, j'ai mangé un steak haché. Oh, c'est pas un vrai écart... Ok ce n'est pas un sachet hyperprotéïné, et je ne suis pas encore censée manger de viande. Mais concrètement, ce sont des protéïnes. C'est pas comme si j'avais mangé un bout de sucre ! Et alors franchement, je ne regrette pas. Qu'est ce que je l'ai trouvé bon, ce steak ! Je lui ai même trouvé des épices qu'il n'avait pas, mes hôtes m'ont assurés qu'il n'était pas épicé. C'est drôle quand même. Privez-vous d'une famille d'aliments pendant quelques temps, vous lui découvrirez des saveurs insoupçonnées !

Et pas de problème pour ma diète, pas de glucide donc pas de rupture de cétose : aujourd'hui je n'ai pas eu spécialement faim. 

Par contre ce soir, pendant que j'écris cet article, je regarde "Un dîner presque parfait". Je dois être maso. Entre le cheesecake de l'un, la mayonnaise de l'autre, et l'ananas juteux devant lequel tout le monde s'extasie... Pff, vivement la fin du régime. ;)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ditavoncheese 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog