Magazine Sexo

La danse du papillon et de la flamme # Chronique 9

Publié le 22 décembre 2007 par Katrin

Pour le Magazine des livres de Juillet 2007, j'avais fait la chronique de "Eloge du désir" de Blanche Richemont.

Il est des livres qui bouleversent et qu'il faut lire et relire! Eloge du désir est un magnifique livre à offrir et s'offrir, pour célébrer l'Amour et le Désir pleinement et intensément!

______________________

Notre société de consommation banalise le désir. Nos pitoyables egos cherchent leur satisfaction immédiate. Mais quid de nos désirs essentiels ? Que faisons nous de notre quête ? Que faisons nous de l’amour et du sexe? Blanche de Richemont dans son dernier livre poétique et sensuel « Eloge du désir » nous invite à faire une pause et à renouer avec notre Désir, le grand, le profond, l’essentiel. A travers ses expériences personnelles parfois douloureuse et ses voyages avec les nomades du désert et les mystiques de la jungle, l’auteur nous livre ses détours et ses errances pour découvrir son vrai désir.

Ce cheminement à la rencontre de son désir n’est pas lisse et prévisible. Il n’est pas un dû, il ne se programme pas comme veulent nous le faire croire les gourous de l’éducation sexuelle et du bien-être, ou même la pornographie, qui est « la négation du désir ». En voulant à tout prix rendre prévisible la jouissance et l’enchaîner à une logique de performance, nous éliminons la part de mystère, de secret et de pudeur nécessaire au déploiement du désir. Il est aussi impossible de désirer sans cesse. Le désir se nourrit de pause et de respiration, d’intime et de poésie. Il faut parfois s’en remettre à la vie, au destin et attendre son heure. Accepter l’énigme de la vie et consentir à l’inconnu

Blanche de Richemont nous invite à repenser le désir comme une rencontre entre « la soif du corps » et « l’aspiration de l’âme ». Le corps n’est pas un simple instrument du plaisir, il invite à « la messe du désir ». « La jouissance n’est pas une petite mort, elle est la grande vie ». Le désir est  le jaillissement du divin et du sacré en nous. L’auteure convoque dans son texte les mystiques qui en témoignant de ce mystère de l’être capable de se laisser habiter par une force inexplicable et en osant le sacrifice de leur égo pour se préparer à la rencontre ultime, nous montrent le chemin.

Pour ne plus faire qu’un avec son désir, « être dans sa quête », il faut rompre les amarres et ne rien attendre de la société, car « « plus on est assisté, plus on est désenchanté ». Il faut accepter de regarder la mort en face, souffrir, parfois renoncer et abandonner tout ce qui nous fait. Cela ne veut pas dire que nous devons faire le tour du monde : « nous pouvons sans partir, arpenter l’espace de notre existence en quête de nouveaux possibles », car « l’ailleurs est en nous ». « Nous sommes la nourriture de notre propre flamme ».

Au fil des pages, Blanche de Richemont nous montre que « le désir n’est pas une conquête mais une destination ». Dans cette odyssée de l’âme et du corps, il faut simplement épouser l’instant, dans la vie, dans l’amour, dans le sexe. Redécouvrir les rituels, vivre le libertinage comme « une métaphysique de l’instant », ou vivre en couple sans désirer l’autre pour soi-même mais pour « jouir de sa jouissance », dans l’offrande et le don pur.

Ce livre n’est pas un guide parmi d’autres sur le bien-être ou la sexualité. C’est une longue et lente mélodie qui déroule sa petite musique intérieure. Des courts textes, ponctués de citations spirituelles et littéraires, sont autant de petites notes à écouter et à rêver, qui interrogent et réenchantent notre regard sur l’autre et le monde. « Nous sommes les artistes de notre vie ». Il ne tient qu’à nous de ne pas capituler pour s’offrir à nos désirs authentiques, si vite oubliés, volés au jour et aux nuits d’insomnie. Il ne tient qu’à nous de célébrer la danse du papillon avec la flamme dans un éternel recommencement.

Blanche de Richemont, Eloge du désir. Mai 2007, Presses de la Renaissance

Cet article est paru sur le Magazine des livres de Juillet 2007.
Katrin Alexandre


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Katrin 65 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines