Magazine Afrique

Rabah Saâdane victime de l’intox

Publié le 23 août 2010 par Rouabas
L’entraîneur national, Rabah Saâdane, est en train de payer cher le soutien dont il bénéficie des plus hautes autorités puisqu’il fait face à une campagne d’intox et de désinformation sans précédent.
Rabah Saâdane victime de l’intoxSaâdane, dont le moral est au plus bas en ce moment, selon des indiscrétions du staff technique, songe sérieusement à jeter l’éponge. Actuellement, des informations persistantes sont distillées dans la presse annonçant le renforcement du staff technique.
Des noms sont même avancés, à l’exemple de celui de l’entraîneur du MC Alger, Alain Michel. Ce dernier n’a ni infirmé ni confirmé ces informations qui, somme toute, l’arrangent dans la mesure où sa cote ne fait qu’augmenter.
La FAF, qui était prompte à réagir pour moins que cela, n’a pas démenti les informations faisant état de contacts avec L’entraîneur national, Rabah Saâdane.
Saâdane est en ce moment non seulement un homme seul, mais il est ciblé de toutes parts. D’ailleurs, lors de la dernière conférence de presse du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, ce dernier avait refusé de répondre à des questions relatives à l’équipe nationale. « Posez la question à Saâdane », a-t-il rétorqué à une question sur la domiciliation de l’équipe nationale à Blida. Comme si Raouraoua se démarquait de tout ce qu’entreprend Saâdane.
A la FAF, on révèle « qu’en ce moment, tout divise Saâdane et Raouraoua et peu de choses les réunissent ». Il est établi qu’à la FAF, Saâdane est devenu « indésirable », indique-t-on, d’autant plus qu’il s’est entêté à garder son adjoint Zohir Djelloul et refusé de renforcer le staff technique.
La campagne menée en ce moment précèderait en fait une éventuelle tempête pouvant survenir après le match Algérie-Tanzanie, comptant pour les éliminatoires de la CAN-2012.
Certains observateurs s’attendent (ou souhaiteraient) à un faux pas de l’équipe nationale le 3 septembre prochain à Blida, ce qui précipiterait le départ de Saâdane et de son staff. Autrement dit, tous les ingrédients sont réunis pour forcer la main à Saâdane pour démissionner, oubliant cependant que ce technicien demeure soutenu en haut lieu.
En attendant que la situation se décante, on fait mener à Saâdane la vie dure. Et durs restent les lendemains du Mondial qui ouvrent l’appétit à certains au détriment de l’équipe nationale.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rouabas 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines