Magazine Régions du monde

Ramadan : pour rire et sourire (à ne parcourir que la nuit)

Publié le 24 août 2010 par Jean-Luc Vautravers
Ramadan : pour rire et sourire (à ne parcourir que la nuit) Ramadan : pour rire et sourire (à ne parcourir que la nuit) Ramadan : pour rire et sourire (à ne parcourir que la nuit)
Les musulmans sont donc en plein mois de Ramadan. Je le leur souhaite joyeux (voir la composition fruitée de gauche) ! J'avais expliqué l'an dernier les règles qui régissent cette période sous le titre Ramadan : le mois du jeûne musulman dès... samedi ou dimanche : jeûne absolu durant la journée et... bombance la nuit, illustrée par le dessin du centre. Du pur point de vue de la diététique, et indépendamment de toute dimension religieuse, il est clair que ce régime est déséquilibré. Mais, en l'occurrence, mieux vaut en rire.
Le dessin de droite est d'origine algérienne. Il illustre le fait que, quelle que soit l'origine des fidèles, ils dorment beaucoup durant cette période, à tel point que l'économie des pays musulmans en est affectée. On peut aussi y voir une des différences séparant Arabes et Kabyles, les seconds dormant en émettant le bruit du Z amazigh... On peut d'ailleurs multiplier les interprétations. Cliquez pour agrandir !
Ramadan : pour rire et sourire (à ne parcourir que la nuit) Ramadan : pour rire et sourire (à ne parcourir que la nuit) Ramadan : pour rire et sourire (à ne parcourir que la nuit)
Les deux caricatures qui suivent sont davantage corrosives. Elles expriment une vision manifestement européenne du Ramadan. Celle de gauche se moque de l'importance prise en France par l'observation de ce rite musulman. Celle du centre se veut une dénonciation de la duplicité entre le jour et la nuit. Je les reproduis ici parce que je trouve qu'il faut apprendre, le plus possible, à rire de soi. C'est pourquoi j'ai publié quelques caricatures s'en prenant aux Suisses et aux autorités suisses, par exemple sous Non aux minarets en Suisse : les dessinateurs se déchaînent et sous Kadhafi et la Suisse : les belles promesses rendent les fous joyeux.
Le dernier dessin, celui de droite, montre une situation que l'on rencontre aussi au Maroc : la consommation d'alcool n'est pas autorisée aux musulmans, ce qui n'empêche pas certains de braver allègrement cet interdit. Je l'ai vu de mes yeux vu !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Luc Vautravers 257 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte