Magazine

Mon enfant n’arrête pas de dire non !

Publié le 20 avril 2010 par Gillespenna

Voici un problème auquel tous les parents viennent a être confronté un jour. Le fameux « non, je veux pas… pas le pot… » Quand votre enfant arrive vers 2/3 ans il rentre dans une phase que l’ont appelle la phase d’opposition, bien souvent cela intervient au moment des premiers apprentissage de la propreté. Je tiens à préciser qu’il est important de ne pas confondre avec le caprice qui peut arriver un peu avant (vers 1 an et demi), qui pourrait plus se comparer à une amorce de cette phase d’opposition, c’est pourquoi j’aborderai le thème du caprice dans un prochain article.

Alors pourquoi cette soudaine rébellion du petit ? Cette phase d’opposition est liée à ce qu’on appelle en psychanalyse la « phase anale », moment donc où l’on apprend la propreté mais aussi moment où le caractère de la relation entre l’enfant et les parents change. L’enfant qui devient propre apprend par la même occasion qu’il peut manipuler son entourage, ceci en faisant plaisir ou pas, de faire ou de ne pas faire, et la première image est l’émerveillement que les parents peuvent avoir à la première fois au pot. L’enfant apprend alors qu’il peut donner joie ou frustration en fonction de ce qu’il fera ou pas et c’est en cela qu’il va découvrir qu’il peut le transposer à plein d’autres situations, comme par exemple manger ou ne pas manger, dormir ou ne pas dormir, parler ou ne pas parler etc…

Expliquez, restez ferme et gentil !

Votre enfant ne veux pas… ? N’oubliez pas que vous aussi vous êtes passé par là, sachez rester ferme, un enfant qui ne veux pas, ne doit pas avoir toujours le dernier mot… Attention je précise que ce type de comportement de fermeté doit se faire seulement lorsque l’enfant s’oppose, dite votre point de vue à votre enfant et n’insistez pas. Il serait préférable qu’il ne prenne pas cela pour un jeu et que cela devienne un mode de relation qui mettrait en péril des années de relation parents-enfants.

Donc sachez être ferme mais avec modération… Par exemple votre enfant ne veux pas dire bonjour, expliquez lui avec fermeté mais gentiment, qu’il est important de dire bonjour et pourquoi c’est important, évitez de dire que c’est pour vous faire plaisir ou faire plaisir à un tel ou une telle ou encore de dire que ça va faire de la peine… Ce sont autant de points qui culpabiliseraient l’enfant et ne feraient que le stigmatiser en plus par rapport à son conflit interne qui pourrait se synthétiser par « est-ce que je donne ou je ne donne pas », de plus jouer sur les sentiments sont autant de points qu’il sait qu’il peut manipuler en disant ou pas.

Pour finir, je dirais que la phase d’opposition n’est pas une phase que vous devez éliminer. Elle est nécessaire à l’enfant pour la construction de son Moi et de sa personnalité bien qu’il faille restez ferme, il est aussi primordial de le laisser s’opposer de temps en temps… Même si cela peut être agaçant.

Article pour Kom’elle Magazine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gillespenna 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte