Magazine Info Locale

Propos du père François 23 08 2010

Publié le 24 août 2010 par Maurice Puault

Pas-content-2.jpg

Romainville, le 23 août 2010

Propos du père François

Un ami m’avait voici peu signalé un « site » qui correspond au blogue de Claude Bartolone.

L’intéressé expliquait comment il respecterait le texte sur le non-cumul des ;mandats en appliquant une règle très simple : « il veut être utile ».

Utile a lui-même puisque comme Gilbert Roger, la maire de Bondy, il a commencé en prenant la présidence du conseil général par y faire recruter sa femme puis il a poursuivi en faisant du mensuel de la SSD un bulletin de propagande consacrée à sa louange et reproduisant de multiples photos de sa « modeste » personne dans des postures plus ou moins avantageuses. *

On pouvait poster des commentaires sur le blog ; j’en ai envoyé un, assez caustique, qui a disparu aussitôt que paru (mystères de l’informatique).

Bruno Bellegarde, toujours plus politique que moi, a relevé dans le texte du blog que « Barto » affecte d’y parler au nom des habitants « du Pré, des Lilas, de Romainville, de Noisy-le-Sec et de Bondy » ce qui est faire bon marché d’Elizabeth Guigou, qui, comme chacun sait, est députée de Bondy, Noisy et Romainville, Guigou dont, comme Bartolone (mais beaucoup moins méchamment que lui), j’ai accueilli avec amertume le parachutage en 93, mais qui a été depuis lors bien élue et bien réélu, et qui a, sans vexer Barto, une autre classe que lui. **

Moi, plus terre-à-terre que Bruno Bellegarde, je me demandais qui était le fayot qui, sur le blogue, qualifiait le texte de Barto de « remarquable de clarté, de simplicité et de sincérité » et traitait le même « d’homme politique remarquable (bis) », ce qui était tellement outré que c’en devenait grotesque.

Le commentateur signait Philippe Vignaud et je souhaitais le cadrer davantage

Voilà qui est fait, puisqu’un de mes informateurs, s’étant mis en chasse, m’apprend que ce brave homme (sauf homonymie), est un militant socialiste de longue date (on s’en serait douté), mais surtout qu’il est architecte, chargé entre autres de la maison de la communication à Montreuil dont la « Sequano » (tiens, revoici Gilbert Roger) est propriétaire.

Le même Vignaud , toujours en tant qu’architecte (et il n’est pas question de contester ses compétences, puisqu’on ne le connaît pas) est aussi chargé de la rénovation d‘une partie de la cité des Courtillières à Pantin… dont l’un des deux conseillers généraux n’est autre que…. Bartolone lui-même.

Voilà qui crée des liens ; je pense que le terme de « comparse » que j’employais l’autre jour était le bon ; il était peut-être seulement un peu indulgent.

J’oubliais que M. Vignaud avait été chargé de mission, en 1999, du ministre de la Ville ; M.Bartolone.

Cher M. Vignaud, ce n’est pas demain que vous serez au chômage.

Essayez tout de même de conserver un peu de mesure (et de dignité) dans les louanges que vous adressez à celui qui vous procure du travail ; vos propos en deviendront plus crédibles. ***

Tout cela est pitoyable, mais, comme le dit un de mes amis « ce sont moins les hommes qui sont en cause que le système »

Salut à tous.

François Le Cornec

--- ---

Commentaires de Maurice.

* :  ah ben ça, c'est bien le 1er qui ose le faire !

** :  et de loin !

*** :  il ne va quand même pas mordre la main qui le nourrit ?! SI ? Et puis, n'est-on pas mieux servi par des fayots comme lui (comme tu l'appelles) ?

J'ai lu les textes de ce blogue, c'est confondant de langue de bois !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine