Magazine High tech

Preview de Call of Duty : Black Ops

Publié le 24 août 2010 par Axime

Fire in the Jungle

Preview de Call of Duty : Black Ops

Alors que ces dernières années, la vie était plutôt un long fleuve tranquille pour la licence Call of Duty, les récents événements chez Activision ainsi que la résurrection de Medal of Honor constituent peut-être un tournant dans l'histoire de la série si lucrative. Il est en effet indéniable que Black Ops, le prochain épisode développé par Treyarch, se doit d'être à la hauteur de ses prédécesseurs, voire même si possible d'offrir plus. En marge de l'E3 et de la gamescom, nous avons eu le droit à la présentation du blockbuster le plus attendu de cette fin d'année, dans une petite salle parisienne à l'écart de toute agitation malvenue.
Si Call of Duty : Black Ops n'était pas jouable lors de cette première entrevue, deux niveaux nous ont été montrés, qui ont fait, il faut bien l'avouer, forte impression sur l'auditoire. Suivez-nous donc dans la jungle vietnamienne pour un décorticage en règle de ce que nous y avons vu.
La première mission nous place donc en plein milieu d'une dense forêt hostile, remplie d'ennemis qui montent la garde dans leurs cabanes au fond du jardin. S'infiltrer dans ces véritables forteresses sur pilotis n'est pas forcément aisé et il faudra faire preuve d'une discrétion sans faille pour avancer sans se faire repérer. On a donc directement un aperçu de phases de jeux plus posées et réfléchies que les précédents épisodes, où l'avancée ne pourra se faire que le couteau à la main et de préférence les genoux à terre pour ne pas faire trop de bruit. On voit également poindre toute la violence du titre, les exécutions discrètes donnant lieu à de petites scènes scriptées du plus bel effet qui renforcent l'immersion. Egorger un ennemi endormi ne suit certes pas les préceptes des samouraïs, mais c'est tout de même plus efficace que de foncer dans le tas sans réfléchir. Ici, les gorges s'ouvrent vraiment, le sang coule de manière fort convaincante et les traits de douleur qui se dessinent sur les ennemis nous feraient presque de la peine si ce n'était de notre survie qu'il s'agissait. On notera également, au tout début de la mission, un passage rapide en bullet-time suivant une balle jusqu'à la tête d'un ennemi, pour un effet très cinématographique et plutôt réussi (on ne sait pas encore de quelle manière il sera intégré cependant).

source - 286870 source - 286874 source - 286876

Une fois ce passage d'infiltration terminé, nous passions à une scène beaucoup plus commune aux FPS mais non moins jouissive, puisqu'il fallait vider un petit village avec tout ce qui nous passait sous la main. Du simple flingue au AK 47 en passant par le lance-roquettes, tout était bon pour occire les ennemis forts virils qui tentaient de nous mettre une balle dans la tête. Là également, la présence de civils qui s'enfuient renforce cette impression de réalisme si bien retranscrite. Les graphismes y aident également, les effets de particules lors des explosions étant dans les meilleurs du genre, tout comme la physique des personnages projetés au loin par une malencontreuse roquette dans leur tronche. Cette douce frénésie qui animait l'avatar à l'écran laissait tout de suite place à l'angoisse du huit-clos, la scène suivante se passant dans un tunnel sombre et glauque. Là également, une attention toute particulière a été portée sur les détails. Lors d'un petit passage qui demandait de virer une armoire cachant un passage, le héros rangeait lampe torche et arme avant de s'en ressaisir. Les ennemis surgissant des tournants du tunnel sans prévenir, égorgeant l'allié à nos côtés avant de se faire descendre d'une bonne balle dans la tête prodiguée par nos soins, les rats fuyant sous l'effet de nos pas, tout est fait pour renforcer l'impression voulue du moment.
On ressortit donc de cette première mission relativement courte plutôt enthousiastes, en nous disant que si les phases de gameplay étaient aussi variées, Black Ops pourrait bien réussir à entériner les Call of Duty dans la légende. C'était sans compter la mission suivante, qui, après un petit massacre en règle, nous mit aux mains d'un hélicoptère. Si l'on a vu cent fois au moins des scènes en cinématique où vous ne gériez que la mitrailleuse à la porte, l'approche est ici bien différente et beaucoup plus grisante. Ainsi, vous êtes directement aux commandes de l'hélicoptère, en vue intérieure, et pouvez également tirer comme bon vous semble avec les gâchettes. Là encore, la musique collait parfaitement à l'action, le tout était très bien rythmé, ne laissant que très rarement de repos. Cette seconde mission était également très peu longue, puisque les deux étaient bouclées en une vingtaine de minutes. On ne sait cependant absolument pas combien de missions seront présentes dans le jeu final ni si elles seront toutes de cette durée ou si certaines demanderont plus de temps avant d'en voir le bout.

source - 286877 source - 286878 source - 286879

Si cette petite démonstration fût fort enthousiasmante, l'habituel jeu des questions-réponses ne le fût pas autant, loin s'en faut. Pour tout détail sur le multijoueur, il faudra patienter jusqu'au premier septembre, date à laquelle Activision semble enclin à en dévoiler un peu plus sur un mode phare de la série. On a tout juste réussi à apprendre que la campagne en elle-même ne serait pas jouable en coopération mais que d'autres modes permettront à deux joueurs (en écran splitté) ou quatre (sur le Live) de jouer ensemble. Ce ne seront apparemment pas les special ops, mais une idée toute nouvelle toute fraîche qui attendra les joueurs friands de petites parties entre amis.
Toujours est-il que ce Call of Duty : Black Ops semble tenir toutes ses promesses, tant au niveau de la scénarisation que de la mise en scène ou de l'aspect visuel. On aura donc bien le droit à notre gros blockbuster bourrin mais incroyablement jouissif au moins de novembre. Le rendez-vous est pris.

Verdict : Futur Hit Par melkor Aujourd'hui à 21h52
  • Avatar de Izzi Izzi à noter que les serveurs dédiés ainsi que les mods font leur retour sur la version PC! Et là on dit : Merci Treyarch! (enfin pour les joueurs PC quoi)
    Intéressante la preview, je pensais pas qu'il allait me donner autant envie ce nouveau CoD! :cthulhu: il y a 30 minutes
    • FF XIII - Lightning - Débloqué le 13 août 2010
    • Playstation 3 - Utilisateur de Playstation 3 - Débloqué le 12 décembre 2008
    • E3 2010 - Présent lors de l'E3 2010 - Débloqué le 16 juin 2010
    • Je suis le premier ! (niv 2) - Premier à poster sur 100 commentaires  - Débloqué le 06 juillet 2010
  • Avatar de Maxwell04 Maxwell04 Merci pour la preview, le jeu remonte dans mon estime :cthulhu: il y a 30 minutes
    • Tatsunoko vs Capcom - Tatsunoko vs Capcom - Débloqué le 13 avril 2010
    • New Mario Bros Wii - New Mario Bros Wii - Débloqué le 13 avril 2010
    • E3 2010 - Présent lors de l'E3 2010 - Débloqué le 10 juin 2010
    • New Mario Bros Wii - New Mario Bros Wii - Débloqué le 13 avril 2010
    • Muramasa - Kisuke - Débloqué le 13 avril 2010
Vous devez posséder un compte Livegen et être connecté pour pouvoir poster un commentaire. Connexion Inscription Call of Duty : Black Ops

Call of Duty : Black Ops

  • X360
  • Genres : FPS
Attente
(16 votes)
Call of Duty : Black Ops

Call of Duty : Black Ops

  • PS3
  • Genres : FPS
  • Sortie FR : 09 novembre 2010
Attente
(14 votes)
Call of Duty : Black Ops

Call of Duty : Black Ops

  • PC
  • Genres : FPS
  • Sortie FR : 09 novembre 2010
Attente
(6 votes)
  • hot PREVIEW Call of Duty : Black Ops
  • hot Les collectors de CoD : Black Ops dévoilés
  • hot Le premier trailer multijoueur de CoD : Black Ops
  • Une flopée d'images pour Call of Duty : Black OPS
  • Un abonnement pour Call of Duty ?
  • E3 10 Black Ops avec deux vidéos
  • Call of Black Ops s'image
  • Activision : Les dates tombent
  • Call of Duty : premières images
  • Call of Duty : Black Ops se dévoile
  • Un trailer en mode Black Ops
  • Treyarch annonce le Call of Duty de 2010

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Axime 898 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte