Magazine

La chute mondiale de l’économie repassera par les Etats Unis

Publié le 24 août 2010 par Thunderstorm

Par Come4News.com

Les marchés financiers commencent à prendre en compte la situation réelle des Etas Unis et à ne pas se focaliser sur l’Europe.

Le problème de la dette mondiale ne s’arrête pas à l’Europe. Il ne faut pas se tromper de sujet ! Le vrai problème de dette pour l’avenir (c’est à dire dans 6 mois ou 1 an) ce n’est pas la dette de la Grèce, de l’Espagne ou du Portugal…etc.: NON! Mais c’est bel et bien la dette Américaine.

La Chine, qui était le 1er créancier des États Unis, a cédé sa place au Japon car la Chine a presque totalement arrêté de participer aux abdications de participations au trésor Américain mais elle a même vendu massivement des obligations du trésor Américain(en 1 mois, plus de 34 milliards de dollars).

C’est une mauvaise nouvelle si on considère que les étrangers trouvent la dette Américaine trop risqué et le dollar trop dangereux. Par contre c’est une bonne nouvelle si on considère que les emprunts d’états Américains se sont bien placés et les taux ont peu ou pas augmenté car du fait de la Crise, les Américains ont explosé leur taux d’épargne.

C’est à dire que se sont les Américains eux même qui investissent sur leur propre pays en réduisant la dépendance envers les autres pays. Pendant quelques mois, grâce à ce dernier système, les Américains pourront  se financer mais à terme il faudra augmenter les taux pour attirer des investisseurs.

Un fait: les États Unis et la Chine veulent être de moins dépendant l’un de l’autre, et donc veulent trouver de nouveaux créanciers. Les marchés financiers  commencent  à se rendre compte que le vrai problème n’est pas la dette  des PIGS (Portugal, Irlande, Grèce, Espagne) à l’échelle mondiale mais bien les Etats Unis.

Les pays Européens  ont pris la direction de la rigueur et on verra bien les résultats. Les Etats Unis sont eux coincés ! il faut relancer l’économie et ne pas creuser la dette Américaine. Il faut avoir à l’esprit que la devise de réserve du monde reste le dollar et que tout le monde fait des emprunts d’états Américains (Chine, Europe…).

La réalité est que le dollar n’est plus une valeur refuge ; et si rien n’est fait ; les emprunts Américains risquent de ressembler aux emprunts Russes du début du 20ème siècle ! Les marchés commencent à se rendre compte et à ne plus détourner les yeux ailleurs. « A force de tricher avec le réel, la bulle éclate avec le temps » (De Almeida Rui dans 2011 : la Crise Infernale). Les causes d’inquiétudes sont énormes :

-50  Etats Américains sont en situation financière difficile.

-Une dizaine d’Etats Américains sont en quasi-cessation de paiement.

-La Californie est en faillite alors qu’elle représente 8% de l’économie Mondiale. Par comparaison, la Grèce représente 2% du PIB Européen.

L’Europe n’est pas le problème, les Etats Unis le sont ! Donc arrêter de parler de la situation de l’Europe : elle n’est pas le centre du monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thunderstorm 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog