Magazine Insolite

Les aéroports insolites en Europe

Publié le 23 décembre 2007 par Eparsa


Relief accidenté, météo difficile, système de guidage dépassé...Certaines pistes sont les bêtes noires des pilotes. Après avoir dressé la liste pour la France, en voici une nouvelle pour l'Europe..

Aéroport de Milan (Italie)
Milan possède un "doublet", deux pistes parallèles. Mais comme l'aérogare n'est pas située au milieu, les avions doivent emprunter un circuit compliqué (et donc moins sûr) pour rejoindre leur piste. Selon beaucoup de pilotes, tous les aéroports italiens font problème. Il leur manque notamment des zones dégagement en bou de pistes et ces blocs en matériau spécial capables de freiner un gros porteur sur 150 mètres, comme des bottes de paille sur un icrcuit automobile. Premiers responsables : des pouvoirs publics terriblement passifs et des comités de sécurité rasssemblant les autorités municipales et régionales, les compagnies, les aéroports et les pilotes, qui se contentent le plus souvent... de se réunir.

Aéroport de Madère (Portugal)
Le site est apprécié des "plane spotters" , ces fans de photos d'avion en situations de vol exceptionnelles, signe d'une arrivée sportive garantie. Car le bout de la piste de 2800 mètres surplombe la mer, sur des piliers de béton. A cet endroit, le vent prend les avions de travers et change rapidement de force ou de direction. Avant de se poser ici, les pilotes s'entraînent sur simulateur et reçoivent un briefing particulier.

Aéroport de Nicosie (Chypre)
Le nord de l'île est occupé par une république turque hostile à la zone sud, où l'on parle grec. Résultat : un espace aérien géré par des contrôleurs qui ne parlent pas tous la même langue et ne collaborent guère. Diplomates et prudents, les pilotes seposant à Nicosie préfèrent donc rester en liaison avec les deux centres de contrôle.

Aéroport de Coventry (Royaume Uni)
Sur ce hub ctif pour le fret mais aussi, depuis peu, pour les vols charters, une piste courte (1 825 mètres seulement) débouche sur une station service, une forêt de buildings et un carrefour congestionné aux heures de pointe.. exactement les conditions de la récente catastrophe de Sao Paulo.

Aéroport de moscou (Russie)
Sur l'aéroport de Sheremetyevo, il n'est pas rare de voir les ménagères traverser les pistes, un cabas à la main, pour s'épargner un détour. Les pilotes se plaignent d'avoir affaire à des contrôleurs parlant mal l'anglais et qui leur indiquent les vitesses de montée en mètres par seconde alors que l'unité internationale est le pied par minute ! De plus, dans certaines conditions météo, les itinéraires aériens de la zone de Moscou obligent à voler en zigzag, pour ne pas croiser d'autres avions de trop près..


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Eparsa 1770 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines