Magazine Côté Femmes

Une famille très moderne (The Switch)

Publié le 26 août 2010 par Fandechicklit

Une famille très moderne (The Switch)
Scène: Hier soir, en me dépêchant pour arriver à l'heure au ciné, je suis au téléphone avec mon père. Il me demande ce que je fais, et je lui réponds machinalement: "Je vais voir le nouveau film de Jennifer Aniston."

Une famille très moderne (The Switch)N'importe quoi! Je n'aurais pu plus me tromper... The Switch, c'est le nouveau film de Jason Bateman, tant il évince tout le reste, la fiancée préférée des américains comprise... Je le dis tout de suite, The Switch n'est pas un chef d'oeuvre, ni le film de l'année, mais c'est une comédie douce amère assez savoureuse, un peu prévisible aussi, mais plus subtile et fine que l'on pourrait s'y attendre. J'ai souri beaucoup, ri un peu, et bien aimé. Une famille très moderne (The Switch)The Switch, c'est l'histoire de Wally (le charmant Jason Bateman), un analyste new-yorkais d'une quarantaine d'années assez névrosé, qui vit dans le déni de ses sentiments pour sa meilleure amie, la belle Kassie (Jen, who else?). Quand celle-ci décide qu'elle a assez attendu pour avoir un enfant et entame une procédure d'insémination artificielle, tout change pour le pauvre Wally. Surtout quand elle choisit pour donneur Roland, un homme apparemment parfait. Notre héros se sent menacé et boit beaucoup beaucoup trop à la fête organisée pour l'insémination de Kassie. Un accident aux toilettes l'incite à prendre les choses en main (no pun intended!), et il remplace le sperme du donneur par le sien. Enceinte, Kassie décide d'élever son enfant à la campagne où elle a grandi. Sept ans plus tard, elle revient vivre à NY, et présente enfin Sebastian, le fiston, à Wally qui, lui, n'a plus aucun souvenir de la fameuse soirée...Une famille très moderne (The Switch)Je vous en ai suffisamment dit, mais ce qu'il faut savoir c'est que ce film repose plus sur le talent de Jason Bateman que sur tout le reste. Et il est génial! Tout bon fan d'Arrested Development le savait déjà me direz-vous, et c'est vrai... Mais c'est tout à fait différent de le voir dans le registre de la comédie romantique où il excelle en anti-héros: un mec coincé, pessimiste, hypocondriaque, et pourtant, c'est à lui qu'on s'identifie. Le petit garçon qui joue son fils est également excellent en version miniature de Wally, et cela fait naître de très jolies scènes. Mention spéciale aux seconds rôles: Juliette Lewis est délicieusement déjantée, et Jeff Goldblum a une voix toujours aussi sexy...Une famille très moderne (The Switch)



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fandechicklit 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte