Magazine

SFR et Neuf Cegetel : la fusion semble inévitable

Publié le 18 décembre 2007 par Sylvain Ratton

C’est peut être ça la grosse sensation de cette fin d’année. D’après Reuters, Neuf confirme des discussions entre ses actionnaires. SFR aurait ainsi l’intention de formuler une offre à 40 euros par titre Neuf Cegetel début 2008. L’opérateur de téléphonie mobile, dont 56% du capital appartiennent à Vivendi, possède 40,5% du fournisseur d’accès à internet (FAI) qui avait racheté Club Internet. En mettant la main sur les 29,5% détenus par le groupe Luis Dreyfus, SFR totaliserait 70% du groupe Neuf Cegetel. Dans le cadre de ces négociations, Jacques Veyrat (PDG de Neuf Cegetel) et Jean-Bernard Lévy (président du directoire de Vivendi) auraient déjà présenté leur projet au ministère de l’Économie et des Finances sur le volet fiscal de l’opération et l’aspect lié à la concurrence. De ce fait, la règlementation imposerait à SFR de débourser plus de 5 milliards d’euros pour cette acquisition.

La consolidation du secteur des télécoms est en marche

Si ce rachat a lieu, il permettrait de faire des offres convergentes fixe/mobile ce qui est le tournant majeur envisagé pour 2008. Jusqu’ici, l’opérateur mobile utilisait le réseau fixe de Neuf Cegetel pour son offre Internet tandis que Neuf Cegetel utilisait le réseau mobile de SFR pour son offre Twin. Une fusion entre les deux aurait beaucoup plus de sens que les rumeurs qui couraient entre une association Free et Neuf Cegetel. D’ailleurs, le gouvernement est en passe de faciliter les modalités d’accès à la 4ème licence 3G dans le cadre de la révision de la loi de finances. Ainsi, Free pourrait se porter acquéreur de cette licence ce qui lui simplifierait le lancement d’une offre associant fixe et mobile à moins que Bouygues Télécom n’acquiert la filiale d’iliad . De son côté, France Telecom dispose déjà, via Orange, d’un opérateur actif sur ces 2 secteurs.

SFR parait aujourd’hui décidé à prendre la main sur Neuf Cegetel pour devenir le leader de la téléphonie mobile et de l’Internet. Cette convergence net+mobile semble de plus en plus inévitable mais reste à savoir comment celle-ci va être exploitée…

Mise à jour : le groupe SFR vient d’annoncer un accord avec le groupe Louis Dreyfus (ici)

Partagez cet article


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvain Ratton 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte