Magazine Humeur

Université d'été du Parti Socialiste: que vont-ils nous promettre eux qui ne savent pas réfléchir?

Publié le 27 août 2010 par Lopirolon

Saint du jour : Sainte Monique

Contrepèteries : C’est parce qu’elle s’en fout que son mari est mort.

   Ces cliques font un sacré bruit de fond.

   Cette Berbère a un nom bien Kabyle.

   Cet original parle de sa frime mais n’aime pas le fisc.

Dicton Français : Il y a plusieurs façons d’être con, mais le con choisit toujours la pire.

Dicton Juif : Celui qui somnole renverse son panier

Dicton Africain : Quand on se couche à deux, on se réveille à trois.

Dicton Occitan : Après un acampaire cal un des campilhaire A un avare qui amasse succède celui qui dilapide

Proverbe Chinois : Qui bat le chien doit songer au maître

Université d’été du Parti Socialiste : Que vont-ils nous promettre puisqu’ils ne savent pas réfléchir ?

Les avez-vous vus arriver à la télé ? Tous avec leurs têtes de premiers de la classe, de futurs vainqueurs, attendant chacun une place de Ministre ou de Secrétaire d’Etat en 2012, ultra bien payée. Particulièrement, vous le remarquerez, Monsieur Harlem Désir, collé-serré à Martine Aubry (d’autres auraient dit Bite à cul, ohhhh !), des fois que Martine se perde ou qu’il ne soit pas sur la photo.

PS Pâles Sourires.jpg

Au fait, vu la photo, PS, cela veut-il dire Pâles Sourires??

Les sondages (déjà ? quelle misère…) leur font miroiter monts et merveilles et tous commencent un lent travail de rapprochement pour se placer pour les maroquins.

Mais Qu’est-ce que le PS va pouvoir promettre ? Ils n’ont jamais eu la moindre idée !!!

Personnellement (mais je ne suis pas le seul), j’attends qu’ils nous donnent enfin un exemple de bonne foi, qu’ils partagent enfin avec l’électorat, qu’ils ne fassent pas comme les autres, s’en mettre plein les poches, prendre les places et les bénéfices, puis lorsqu’il n’y a plus rien à prendre, faire payer ces cochons d’électeurs.

Alors, puisqu’il s’agit de donner l’exemple, si nous parlions cumuls de mandats et absentéisme chronique dans les Assemblées et dans les municipalités.

CUMULS : Il existe toujours une excuse pour repousser les lois anti-cumuls, que ce soit à gauche comme à droite, l’espoir de prendre une majorité à…, la place que pourrait prendre Mr ou Mme ….. Il y en vraiment marre de voir tous ces politiques cumuler des activités qu’ils ne sont pas capables de tenir. Pourtant, pour les salariés, il existe une loi qui doit certainement être la même pour les élus politiques, la durée légale maximum de travail est de 48 heures par semaine (Article L 324-2 du Code du Travail. Cette loi est appliquée pour les salariés alors il faut qu’elle soit appliquée par ceux qui font les lois.

ABSENTÉISME : Là encore, quel exemple donné par les élus et par les élus Socialistes plus particulièrement puisqu’ils raflent toutes les premières places du TOP50 du cumul et de l’absentéisme.

Je ne reviendrai pas sur le cas de notre Maire de Toulouse, l’incapable notoire Monsieur Pierre Cohen, le plus cumulard et l’un des plus absents.

Mais il n’y a pas que les Députés et Sénateurs qui sont absents. C’est à tous les échelons de la politique que vous trouvez cumulards et absents chroniques. Des cas, il y en a des centaines, une personne Maire d’une commune et Conseillère Régionale qui ne va jamais au Conseil pour rester près de chez lui en tant que Maire, mais touchant les indemnités. Des conseillers municipaux de grandes villes (dont Toulouse) ayant été élus Conseiller Européen : on les voit parfois dans les rues de Toulouse (fortuitement), mais très rarement dans les hémicycles de Bruxelles et Strasbourg. Et pourtant ils palpent à la fin de chaque mois.

Vous tous, salariés, de l’administration comme du privé, si vous êtes absents à votre travail, on sait retenir une part de votre salaire de votre bulletin en fin de mois. Alors ? Pourquoi n’en est-il pas de même pour les femmes et les hommes politiques, qu’ils soient de droite, du centre ou de gauche. Surtout qu’il sont absents pour pouvoir assumer un deuxième salaire.

Alors, Madame Aubry, engagez-vous clairement pour une loi égalitaire entre chaque Français sur les cumuls et les salaires. Il ne s’agit plus de promettre 35 heures par démagogie, loi qui s’est avérée impossible à tenir, il s’agit de mettre en pratique la devise de la République Liberté, Egalité, Fraternité.

PS ; A l’attention de Monsieur Olivier FERRAND, grand incapable, jamais élu et payé à ne rien faire par le Parti Socialiste : Je suis un petit retraité qui d’après vous gagne trop, je n’attends qu’une chose, VOUS RENCONTRER POUR VOUS FOUTRE MON POING DANS LA GUEULE, c’est tout ce que vous méritez, commencez par travailler et vous parlerez après.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lopirolon 706 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines