Magazine Beauté

Cher cadeau or not cher cadeau ?

Publié le 23 décembre 2007 par Alice Blondel
J’aime bien les publicités Sephora.
Non, pas celle des abribus où la bombasse blonde sort de son paquet cadeau en plume, à peine plus originale que les "presque fées", tellement déjà vues, que nous ont sorties Marionnaud et Nocibé ce Noël.
Moi, celles qui me plaisent bien, ce sont celles de la campagne magazine, qui nous expliquent que chez Sephora, les cadeaux vont de 4,90€ (ou 5,90€) à 210€ (ou 240€), pour des tas de raisons différentes.
Les visuels de cette campagne qui sont certes pas à tomber par terre : d’abord parce que la poupée Stacy n’est pas hyper jolie (mais c’est pour Autistes sans frontières donc on lui pardonne)
Et les produits montrés ne sont pas très sexys non plus. Mais c’est normal puisque l’enseigne ne peut pas utiliser les produits des grandes marques qui font leur propres pub par ailleurs, et doit se recentrer sur ses exclusivités ou marques propres.
Non, ce qui me plait, c’est justement le texte de ces pubs qui donnent toutes ces raisons différentes d’acheter leurs cadeaux :
•de 4,90€ (parce qu’il vaut mieux donner que recevoir) à 240€ (parce qu’il vaut mieux donner que recevoir)
•de 4,90€ (pour belle-maman) à 210€ (pour maman)
•de 4,90€ (pour mon mari) à 210€ (pour mon amant)
•de 8,90€ (Demande à ton père) à 190€ (demande à ton père)
•de 5,90€ (si vous pensez que 210€ c’est trop) à 210€ (si vous pensez que 5,90€ ce n’est pas assez)

C’est assez bien vu, politiquement incorrect à souhait, et ça me fait bien rire.
Et puis surtout cela reflète très bien les nouvelles tendances d’achat des consommateurs, qui modifient leurs niveaux de dépenses et leurs lieux d’achats en fonction de la valeur qu’ils accordent à ces mêmes achats.
Ce texte parle à ces consommateurs qui vont faire leurs courses chez Lidl, avec le sentiment de faire de bonnes affaires, mais sont prêts à claquer plusieurs centaines d’euros sur le i-phone ou le dernier it-bag.
Les clients ne sont plus classables aujourd’hui en fonction de leurs achats, car ils optimisent leurs dépenses. Et avec les cadeaux de Noël, en fonction de la personne à qui le cadeau est offert, il ne peut pas en être autrement !
Je pense donc que cette publicité a dû toucher ses cibles et passer le message que, quelle que soit la valeur accordée au récipiendaire et à la valeur du cadeau, on pouvait le trouver chez Sephora !
Par contre j’espère tout de même que demain, au pied du sapin, je serai moi-même du bon coté de l’arbitrage !
Joyeux Noël à tous !
P.S : Notez tout de même le macaron "Sephora.com = 24h/24 , 7j/7". C'est tout l'avantage de la e-shop sur le réseau de magasin (dans la mesure où la livraison arrive dans les temps !), et on en reparlera en février pour la prochaine conférence ADETEM Rhone-Alpes !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alice Blondel 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog