Magazine Société

Quatre mois d’exclusion pour Aurélie Boullet !

Publié le 30 août 2010 par Lecriducontribuable

Il est bel et bien interdit de critiquer l’administration quand on y travaille. Aurélie Boullet, alias Zoé Shepard, a été exclue dix mois, dont quatre ferme, « pour manquement à l’obligation de discrétion, manquement à l’obligation de réserve et comportement fautif à l’égard de sa hiérarchie ». Cette haut fonctionnaire, auteur du livre Absolument dé-bord-dée ! ou Le paradoxe du fonctionnaire, y faisait la satire acerbe de la fonction publique territoriale.

La recommandation du conseil de discipline, dont cinq des sept membres avaient avoué ne pas avoir lu le livre, était plus sévère : deux ans d’exclusion.

Cette clémence du président du Conseil régional d’Aquitaine, Alain Rousset, est néanmoins toute relative : douce ou pas, la sanction reste injuste, aucun des chefs d’accusation n’étant recevable. Le récit d’Aurélie Boullet a lieu dans une mairie imaginaire de la région parisienne, et tous les personnages sont fictifs. Que certains fonctionnaires aquitains se soient reconnus dans les personnages aurait plutôt tendance à confirmer le propos d’Aurélie Boullet.

L’affaire n’est toutefois pas terminée, puisque Aurélie Boullet a déclaré dès l’annonce de la décision qu’elle en ferait appel devant le tribunal administratif. On voit mal comment ce dernier pourrait confirmer la sanction, s’il doit se baser sur les faits et non sur les blessures d’amour-propre de certains politiques et fonctionnaires dont la panique est assez révélatrice.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lecriducontribuable 47178 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine