Magazine Europe

Solidarność n'est plus

Publié le 01 septembre 2010 par Calineczka

La mort de « Solidarité »( Solidarność ):

http://uzar.files.wordpress.com/2010/08/solidarnosc.jpg?w=300&h=225

  Personne n’aurait pu envisager que les 30 ans de l’anniversairede Solidarność prendraient une telle tournure, c’est une « farce » pour certains mais résonne bien comme le tournant voire la fin d’un mouvement. Nous devons rappeler que cet anniversaire est symbolique et que ce tournant actuel n’a rien a voir avec le mouvement Solidarność de 1980 qui a rassemblé des gens de différents opinions, de visions politiques différentes pour une même cause. Le refus de Lech Wałęsa de se présenter à cette commémoration montre bien que le cordon a été coupé. Solidarność des années 80 n’est plus celui de 2010.

http://uzar.files.wordpress.com/2010/08/tusk.jpg
Commençons avec le plus marquant : Le premier ministre polonais Donald Tusk, ancien membre de Solidarność et ancien activiste a été hué lorsqu’il a demandé a l’auditoire présent ce qu’était devenu l’ancien Solidarność qui avait rassemblé hommes religieux, athées, membres de l’oppositions ou communistes pour le bien du pays. Il n’y avait pas de place pour la haine. Ces propos ont été acceuillis sous les sifflets et les hués. De la même manière le président Komorowski a été accueilli avec une certaine hostilité. Ce ne fut que quand le représentant du PIS, Monsieur Kaczyński a pris place sur la scène que les protestations ont finalement cessés pour faire place a des applaudissements.

http://uzar.files.wordpress.com/2010/08/kaczor1.jpg

La question se pose : Pourquoi Jaroslaw Kaczyński fut-il le premier a prendre la parole? Il ne partage pas cette idée de tolérance et de Solidarność et n’est même pas un membre du gouvernement ! Sa place à l’anniversaire de Solidarność était malvenue. Il n’a aucune autorité, ni le « droit » de parler du mouvement Solidarność avec son idéologie. Son discours n’était qu’une critique du gouvernement, parlant de manipulation et de mensonge tout en regardant le Premier ministre. Il n’a pas perdu l’occasion de parler de son frère jumeaux, le patriotique Lech qui a lutté aux cote de Tadeusz Mazowiecki et Geremek. 

Tadeusz Mazowiecki a confronté Kaczyński lui disant que ses propos n’étaient qu’un tissu de mensonges, propos auxquels Kaczyński a répondu en lui disant qu’il avait une vision différente des évènements. Maziowiecki a rétorqué : « cela n’avait rien a voir avec la vision des choses, qu’il s’agissait de faits et de ce qui est arrivé. Geremek n’est plus de notre, comment osez-vous !? Les faits sont complètements différents ». Ce qui a fait bouger cet anniversaire et l’intervention impromptue de Henryka Krzywonos.

http://uzar.files.wordpress.com/2010/08/krzywonos.jpg

Conductrice de train durant les années 80 elle est devenue une figure de Solidarność . Après avoir entendu les propos de Kaczyński et les sifflets contre Tusk elle s’en est prise à l’auditoire mais également a Kaczyński disant que les membres de Solidarność s’étaient battus pour le bien de TOUS et que huer le premier ministre était des lors hors de question.

 


En s’adressant à Kaczyński, elle lui dit qu’elle ne savait pas ce qui s’était passé avec lui mais qu’il devrait arrêter d’envenimer les choses et de laisser les gens faire leur vie : « C’est vous » a t-elle déclaré « vous qui avez détruit la dignité de Lech ». Solidarność était devenu un mouvement pour la lutte des ouvriers. Tristement, ce mouvement de non-violent et tolérant, ouvert a tous s’est pris dans la politique et est devenu l’outils du parti Droit et Justice des frères Kazynski. Henryka Krzywonos, une des signatrices des accords de Gdansk (pol. Porozumienie Sierpniowe) a conclut que le nom de Solidarność les liait et les obligeait à travailler ensemble, dans la tolérance et l’ouverture.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Calineczka 374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte