Magazine

Normopathes

Publié le 25 décembre 2007 par Scheiro
 Astrale, Albertine et Paradox, je ne vous réponds pas ce soir, car c'est la trêve des commentaires.
Je viens d'activer Bloglines et c'est la désolation : très peu de blogs recensés dans mon feedreader ont été mis à jour aujourd'hui. Je n'ai pas pu m'empêcher de ricaner en constatant que ce sont les bloggers les plus hostiles aux religions, ceux qui se déclarent à longueur d'année "athées", vouant un culte fanatique à la laïcité républicaine, qui ont affiché le plus de sapins et de pères-noëls sur leurs derniers posts. Pire, ce sont les mêmes qui se déclarent anti-capitalistes, dénoncent la société de consommation, pleurent à chaudes larmes sur les enfants du Darfour ou les bonzes du Myanmar, et, ce sont ceux-là qui, ce soir, beuglent le plus fort : "Joyeux Noël !". Quelle bande de cons ! Mais passons... rien de surprenant de la part de cette masse d'énergumènes qui forment la socle de la nation.
Je ne poste que pour faire part de cette observation qui, de toute façon, ne changera rien à l'affaire dans un pays où presque tous ne sont pas gênés lorsqu'ils sont mis face à de telles contradictions comportementales. On peut les comprendre : ce sont tous d'authentiques résistants qui résistant à tout, sauf à la connerie qui les submerge. Nul n'est parfait, c'est vrai ! Mais, ces bas de plafonds, encore moins que quiconque.
De toute manière, on ne peut même pas le leur faire remarquer, puisque dès qu'ils se trouvent en déséquilibre, que leurs incohérences sont mises à nue, ils nient de toutes leur force, tentent de dévier la conversation, ou, ultime recours, censurent vos commentaires. Bien entendu, cette masse de crétins est la première à manifester sont désarroi lorsque la société claudique et patauge dans le merde. C'est là encore qu'on entend le coeur des pleureuses réclamer du pouvoir d'achat, cracher sur les politiciens qu'ils ont porté au gouvernement, insulter la Commission européenne, les Polonais, les Roumains, les Américains et les Anglais, les pères, les frères et les maris des femmes voilées, les Sionistes - ils ne disent plus "juifs" - Montesanto, Guentanamo, le Pape et même Poutine, l'homme de l'année ! Ces cons là détestent les FARC, les raviseurs de la madone des amazones, mais vénèrent le vieux singe Castro et la gueunon Chavez.
Comment voulez-vous que je puisse avoir une once de confiance lorsqu'il me faut entrer en relation avec les 9/10 ème de cette population d'arriérés ? Une masse de tordus qui ne vit que dans le fantasme d'une ancienne gloire supposée et se pense, malgré tous les démentis de l'Histoire, comme le Pays de Lumières, celui des Droits de l'Homme et le chapelet de stupidités qui va avec ce genre d'âneries.
Dernièrement, un rapport sur la nocivité de l'alcool a été publié sur le site de l'Institut national du cancer. Ce rapport dit en substance que :
L'enjeu de santé publique en France est important car bien que la consommation d'alcool soit en diminution depuis les années soixante, elle reste encore l'une des plus élevées au monde : 12,7 litres d'alcool pur par habitant âgé de plus de 15 ans. Environ 12 % des adultes (six millions de personnes) déclarent consommer de l'alcool quotidiennement, et 4 % (deux millions de personnes) déclarent consommer au moins trois verres par jour. De plus, la consommation de boissons alcoolisées est la deuxième cause de mortalité évitable par cancer après le tabac. [...]
La littérature scientifique étudiée à travers ce rapport montre que le risque de cancers augmente avec la dose d'éthanol apportée par les boissons alcoolisées, sans effet de seuil. Autrement dit, même une consommation dite modérée (inférieure à 3 verres/jour chez l'homme et à 2 verres/jour chez la femme) augmente le risque.
L'examen des études dans leur ensemble montre que l'effet des boissons alcoolisées dépend principalement de la quantité d'alcool apportée et non du type de boisson.
Un verre de vin (10 cl), un demi de bière (25 cl), un verre standard de whisky (3cl), pastis (3 cl) ou autre apéritif ou digestif, ou une coupe de champagne apportent la même quantité d'alcool : 10g.
Mais, bon, ceci explique probablement cela. Il n'y avait qu'à lire les réactions des lecteurs du Monde, suite l'évocation de ce rapport dans les colonnes du quotidien, pour comprendre que ce pays n'est pas près de se sortir du caniveau dans lequel il se traîne : 90% des abonnés hurlaient au mensonge, à la manipulation scientifique. C'était pathétique !
Bonnes vacances !

Celui qui se tue pour échapper à sa gloire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Scheiro Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte