Magazine Voyages

Mes vacances augmentées en Suisse

Publié le 03 septembre 2010 par Jlboulin @etourismeinfo

Une location dans le Val d’Hérens, Valais Suisse, 1600 m d’altitude.
IPhone bloqué en mode avion pour éviter les factures astronomiques. Premier point WiFi au village de Mase, 30mn à pied (aller).
L’idée générale : dé-co-nnec-ter !
Quel plaisir absolu la vie sans emails, SMS, rss, coups de fil, messagerie…
Grand air, repos et… balades en montagne.
Consultation des 12kg de dépliants et des bouts de carte laissés par les occupants précédents : consternation. La rando, première activité des touristes en montagne, est décidément mal traitée, ici comme ailleurs. Les cartes sont mal faites (imprécises, peu lisibles, partielles : on voudrait du TOP 25, mais y a pas). Les guides d’informations sont périmés aux deux tiers, ou, eux aussi, trop imprécis.
Le comble : quelqu’un a imprimé l’intégralité du site web du territoire et l’a mis sous pochette plastique (230 pages inutilisables, on rigole. Heureusement ici le bois ne manque pas pour fabriquer des palettes de ramettes).
Pas grave. C’est les vacances. Et puis, ayant connu l’avant Internet (dans les années préhistoriques 80-90), on devrait s’en sortir avec un bon couteau et un sens de l’orientation hors pair.
Demi-tour au bout de 500 mètres : les Alpes c’est quand même impressionnant, de plus les gens du pays savent surtout se déplacer en voiture (connaissent pas trop les petits chemins, à moins que nous n’ayons pas rencontré les bons. Hommes des bois où êtes-vous ?), et enfin les panneaux sortent tout droit d’un dessin animé de Tex Avery. Bref, besoin de se rassurer un peu avant de se cogner 1000 mètres de dénivelé au milieu des épicéas (et des mélèzes : tous sauvages et “authentiques”).

Là, miracle.
Dans la forêt de dépliants de l‘épicerie du “bourg”, mon oeil est attiré par des formes familières sur un dépliant. Oui… C’est bien ça… On dirait un…un QR Code ! Et ça, à côté, mais oui, c’est…, c’est… un iPhone !
Joie.
Les suisses, pleins de ressources, comme chacun sait, ont eu la bonne idée de créer un itinéraire de “forêt augmentée”, précisément là où j’ai posé mes valises. Et je vous jure que je ne l’avais pas fait exprès (C’est comme mes potes blogueurs : quand je pars en vacances j’emporte mes joujoux électroniques uniquement pour éviter que d’autres s’en servent en mon absence).

Forêt augmentée : un iPhone prêté gratuitement, contre remise de la pièce d’identité et un vague coupon rempli en 1 minute à la caisse de l‘épicerie. Le principe est le suivant : des potelets sont plantés en forêt le long d’un itinéraire. Ils supportent un petit QR Code plastifié.

Ecole de la forêt, Suisse, Mase, forêt augmentée, QR Codes, Datamatrix, iPhone

A l’aide de l’application “L‘école de la forêt”, on scanne les QR Codes et on accède à divers contenus multimédias : diaporamas audio, quiz, infos, etc.
Il n’y a pas de géolocalisation, dommage, mais c’est quand même super sympa à utiliser. Les enfants sont ravis, non pas d’avoir une drogue substitutive à la Nintendo DS, mais de découvrir la forêt sous un angle nouveau, intéressant et ludique. Qui plus est, les contenus ont été réalisés par une école des environs. Les voix sont celles des écoliers. Plaisant.

Forêt augmentée, Val d'Hérens, Suisse, Mase, iPhone, Appstore, école de la forêt, Datamatrix, QR Codes

Imaginez que nous ayons pu disposer d’un fond de carte au 25/000 avec géolocalisation, nous aurions été dans les meilleures conditions pour profiter de notre balade en pleine nature.

Le point clé où je veux vous emmener est le suivant : on a vraiment passé un bon moment, grâce à ce fichu iPhone et à ces satanés QR Codes.

Et, pour faire débat, comme d’habitude : trop d’argent part dans des outils papier inutiles et/ou mal fichus. Nous, touristes, voulons des sites web riches d’informations pratiques, des spots WiFi où télécharger des applications utiles, du guidage et de la géolocalisation, des contenus intéressants et ludiques.

J’enfonce le clou (en bois) : le village d’en dessous, St-Martin, dispose, lui d’un produit de géocaching (donc GPS). Je n’ai pas eu le temps de parcourir toute la vallée, mais il y a apparemment autant de microprocesseurs que de champignons dans le Val d’Hérens !

Alors, inspiré ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlboulin 68606 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine