Magazine Amérique latine

Alors, férié ou pas férié ?

Publié le 05 juillet 2010 par Anthony Quindroit @chilietcarnets

C’est logiquement ce mardi 6 juillet que le congrès chilien décidera si les festivités du bicentenaire méritent un ou deux jours fériés supplémentaires.
Si, souvenez-vous, le gouvernement, pour fêter en grandes pompes le 200e anniversaire de l’indépendance, a décidé d’offrir un jour férié de plus aux Chiliens, le lundi 20 septembre. Sauf qu’un député a trouvé l’idée tellement bonne qu’il a dans la foulée proposé de chômer également le vendredi 17 septembre. Je ne vais pas vous réécrire l’article, il est à lire ici : https://carnetsduchili.wordpress.com/2010/06/30/ferie-ce-nest-pas-joue/
On pourrait croire que la proposition du député remporterait tous les suffrages dans la population. Et bien, non. Le journal El Mercurio vient de publier un sondage montrant que 61 % des sondés – un échantillon représentatif de Chiliens de tout le pays – se prononcent pour trois jours fériés seulement.
Et quand on leur demande s’ils préfèreraient quatre jours, ils sont 64% à répondre « non ».
L’argument financier de La Moneda a-t-il fait mouche ? Le gouvernement insiste encore et toujours sur le prix d’un deuxième jour férié offert : environ 600 millions de dollars de production en moins dans un pays où le récent tremblement de terre a détruit de nombreuses infrastructures…
Il semble plutôt que la population se désintéresse un peu de l’événement. El Mercurio toujours, dans son sondage, note que plus de 50% des Chiliens n’ont pas l’intention de prendre part activement aux célébrations. Beaucoup d’agitation pour pas grand-chose…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anthony Quindroit 2221 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte