Magazine Asie

Ciné-club : Kajol

Publié le 13 septembre 2010 par Safran

Ciné-club : KajolKajol Mukherji est née en 1975 dans une famille de cinéma d'origine bengalie ; grand-mère actrice (Shobhana Samarth) tantine actrice (Nutan), maman actrice (Tanuja), et papa Mukherji, le producteur, forment déjà une dynastie bien implantée dans la profession.

Elle fait ses débuts en 1992 dans Bekhudi, mais son premier succès commercial est Baazigar (Abbas-Mastan,1993) où elle joue pour la première fois avec SRK
On va d'ailleurs les retrouver ensemble dans les plus grands hits des années 1990 : DDLJ (Dilwale Dulhania Le Jayenge), KKHH (Kuch Kuch Hota Hai) et K3G (Kabhi Khushi Khabie Ghum) qui lui valent 3 Filmfare. En revanche, les flops font aussi partie de sa vie d'actrice. Oublions, je ne garde que le meilleur.
Après un break de quelques années (le temps de se marier avec l'acteur Ajay Devgan et de faire un enfant), elle revient en 2006 dans Fanaa (Kunal Kohli) grâce auquel elle empoche une 4e récompense.
Un 2e enfant se profile à l'horizon 2010. Deux films cette année, My Name Is Khan (Karan Johar) et We Are Family (Siddharth Malhotra)Apparemment, pas de films prévus à partir de 2011.

Dilwale Dulhania Le Jayenge (Aditya Chopra, 1995)
Ciné-club : KajolLors d'un voyage en train en Europe, deux étudiants indiens de Londres tombent amoureux l'un de l'autre (il s'agit d'un garçon et d'une fille !). Le père de la jeune fille fait les gros yeux, (vraiment, regardez bien) car il veut que sa fille se marie avec le fils d'un ami resté en Inde. L'amoureux devra aller la chercher là-bas. Facile de la retrouver, il n'y a qu'un milliard et quelques millions habitants !
Ce film qui eut un immense succès - il passe toujours au Maratha Mandir, le cinéma d'origine, à Bombay - fut le premier à mettre en scène des NRI (non-resident Indians). La première partie, qui se déroule en Europe, met en avant les talents comiques de Kajol et de SRK, alors que la seconde partie, en Inde, moins légère, rappelle les rituels auxquels les Indiens sont très attachés.
Réalisateur :
Aditya Chopra (premier film)
Héroïne : Kajol
Héros : SRK
Compositeurs :
Jatin-Lalit
Chanteurs :
Lata, Asha, Udit, Abhijeet 

Notre avis : 4/5

Kuch Kuch Hota Hai (Karan Johar, 1998)
Ciné-club : KajolUne jeune collégienne, amoureuse d'un de ses copains d'école, voit ses rêves détruits par l'arrivée de la fille du directeur qui va lui "piquer" son ami. Mais un retournement de situation va changer leur vie après bien des péripéties.
On retrouve ici le couple SRK-Kajol auquel vient se joindre Rani Mukherjee dans l'un de ses premiers films. Le scénario est très bien monté, émotions et joies se succèdent à un rythme très étudié. Excellent divertissement qui nécessite toutefois quelques mouchoirs en papier
Réalisateur : Karan Johar
Héroïnes : Kajol, 
Rani
Héros : 
SRK
Compositeurs :
Jatin-Lalit
Chanteurs : Kavita, Alka, Udit,
Shankar Mahadevan Notre avis : 3,5/5


Kabhi Khushi Kabhie Ghum (Karan Johar, 2001)
Ciné-club : KajolUn homme d'affaires fortuné lègue son empire à son fils adoptif, lui faisant promettre de respecter les strictes règles familiales. Mais voilà-t-il pas que ce riche jeune hindou tombe amoureux d'une modeste mais belle musulmane. Rejeté par son père, il quitte la maison sans bénédiction paternelle et va s'installer à Londres avec sa femme. 
C'est son frère cadet qui va tout faire pour réunir la famille et réconcilier le père et le fils.
Ce film à grand spectacle qui rassemble une distribution flamboyante est devenu à juste titre un classique du cinéma d'amour. Pour son deuxième film, le réalisateur Karan Johar nous a offert un bijou que l'on ne se lasse pas de revoir (en ce qui me concerne).
Réalisateur : Karan Johar
Héroïnes : Kajol, Kareena Kapoor, Jaya Bachchan
Héros : SRK, Hrithik Roshan, Amitabh Bachchan
Compositeurs : Jatin-Lalit
Chanteurs : Lata, Kavita, Alka, Sunidhi, Udit, Sonu, Amit Kumar
Chorégraphe : Farah Khan

Fanaa (Kunal Kohli, 2006)
Ciné-club : KajolUne jeune Cachemirie aveugle participe à un voyage de groupe à Delhi où elle est séduite par le charme du guide local qui, lui aussi, n'est pas insensible à la jeune fille.
Après avoir subi une intervention chirurgicale grâce à lui, elle retrouve la vue après qu'il a disparu. Quelques années plus tard le destin les rassemble ; elle a un petit garçon (de qui, devinez), mais lui a une activité cachée...
Réalisateur : Kunal Kohli
Héroïne : Kajol
Héros : Aamir Khan
Compositeurs : Jatin-Lalit
Chanteurs :  Sunidhi, Shaan, Kailash Kher, Sonu
Notre avis : 2,5/5 
Et aussi : Baazigar (Thriller, Abbas-Mastan, 1993), Karan Arjun (Réincarnation, Rakesh Roshan, 1995), Pyaar To Hona Hi Tha, (Amour, Anees Bazmee, 1998), U Me Aur Hum (Amour, Ajay Devgan, 2008), My Name Is Khan (Religion-amour, Karan Johar, 2010)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte