Magazine

Musée d'Art Contemporain de Barcelone

Publié le 12 décembre 2007 par Caroline
Il y avait une exposition de Joan Jonas intitulée : TIMELINES : TRANSPARENCIES IN A DARK ROOM. Au milieu d'une salle où s'accumulaient différent objets, oeuvres de l'artiste, se trouvaient des écrans où l'on pouvait voir des vidéos, en transparence au recto ou au verso. Au premier plan de celle-ci, se trouve un chien, encore un, comme au premier plan d'oeuvres comme Les pélerins d'Emaüs de Veronese ou Le Christ lavant les pieds des apôtres du Tintoret par exemple. Positionner le chien précisément au premier plan, au centre du tableau, n'est pas le fruit du hasard, semble-t-il. Sa présence confère à la scène une certaine réalité.
Quand il s'agit de scènes religieuses, l'animal, juste en étant là, insiste sur la véracité de la scène qui se déroule derrière lui. En ce qui concerne le Christ, l'animal le rend ainsi plus humain, plus vrai.
Pour ce qui est de Joan Jonas, du moins cette vidéo, la démarche semble être proche. En effet, le chien est là pour ne pas éloigner totalement, l'oeuvre du réel, bien que le propos de l'artiste s'exprime dans la construction d'un monde onirique. Le chien sert en quelque sorte de medium entre la femme-oeuvre présentée dans cette vidéo, et le spectateur.
Je ne sais pas si j'aurai le temps de continuer la visite de ce magnifique musée sur le blog, l'expo de Joan Jonas n'étant qu'une infime partie de ce qu'il y avait à voir dans ce lieu.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Caroline 722 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog