Magazine

Comment devenir malacologue ?

Publié le 18 octobre 2007 par Caroline
Qu'est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ?" il est plus fréquent de répondre pompier, vétérinaire ou archéologue. Les enfants qui rêvent d'être malacologues sont rares. Pourtant pour être prête à tout instant à répondre à la question :"Comment devenir malacologue ?" , j'ai choisi l'exemple d'un d'entre eux, au hasard, dans la liste des malacologues ou malacologistes (on peut dire les deux) français. Le nom de Jean Péchaud m'a séduite. Pas d'esbroufe, pas de particule pour ce patronyme, comment faire plus simple (plus anonyme, si j'osais) ?Alors, j'ai lu la brève biographie que j'ai pu trouver sur ce brave Jean Péchaud. Ça commence mal. Sa mère meurt et son père, un meunier, se remarie avec la servante. La marâtre fout toute la fratrie à la porte. On se croirait dans Cendrillon ! Et là, pour Jean Péchaud, pas de marraine avec une baguette magique.
Est-ce que je vous ai dit qu'il était né à Chavagnac ? Population : 94 hab.
Superficie : 16.58 km²
Région : Auvergne
Département : Cantal (15)
Arrondissement : Saint-Flour
Canton : Murat

Que fait-il pour gagner sa croûte ? Malacologue ? Mais, non ! Pas tout de suite.
Un rétameur ambulant le prend avec lui. Il exerce ce métier, allant ainsi sur les routes.
D'après la définition du Littré, comme étamer signifie "Recouvrir (un métal, un ustensile en métal) d'une mince couche d'étain pour empêcher l'oxydation, rétamer signifie étamer à nouveau, of course.Le fait d'être né dans le Cantal le prédestinait-il à être rétameur si on en croit la citation du Littré ?
"comme les Auvergnats, une activité artisanale de rétameur, chaudronnier, vannier(Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p. 382).
Ce qui est sûr, c'est que le fait d'être né dans le Massif Central, ne le prédestinait pas à être malacologue !Cette toile de Courbet représente un rétameur. Je me suis demandée s'il avait peint un malacologue, aussi. J'attendrai l'été prochain pour aller visiter la grande rétrospective du peintre franc-comtois qui a lieu au Grand Palais actuellement, puisqu'elle sera alors au musée Fabre à Montpellier. Je serai bien étonnée d'y trouver une peinture représentant un malacologue.
Revenons à Jean Péchaud. Comment est-il devenu malacologue ?
La suite au prochain numéro

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Caroline 722 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog