Magazine Auto/moto

Permis à point : les parlementaires se saisissent du dossier

Publié le 14 septembre 2010 par 40millionsdautomobilistes

Permis à point : les parlementaires se saisissent du dossierVen­dredi der­nier, le Sénat a voté un amen­de­ment à l’article L. 223–6 du Code de la route assou­plis­sant les condi­tions de récu­pé­ra­tion des points de per­mis. L’amendement, qui sera exa­miné en novembre par l’Assemblée natio­nale, pré­voit la récu­pé­ra­tion d’un point perdu au bout de six moins (contre un an jusqu’à pré­sent), et de deux points et plus au bout d’un an (contre trois aupa­ra­vant) si le titu­laire du per­mis n’a com­mis aucune infrac­tion entre temps.

« 40 mil­lions d’automobilistes » est favo­rable à cet amen­de­ment qui ouvre la porte à une véri­table réflexion de fond sur la récu­pé­ra­tion des points du per­mis de conduire et sur l’acceptabilité sociale de la perte de points mise à mal par le grand public désor­mais. Comme nous l’avons mon­tré dans une étude en mai 2009 (pour en prendre connais­sance, cli­quer ici), un fonc­tion­ne­ment cor­rect du per­mis à points requiert de la modé­ra­tion du côté des autorités.

Selon le Minis­tère de l’Intérieur, le nombre de PV (avec retrait de points) s’élève à 13 mil­lions chaque année : c’est exac­te­ment le seuil à par­tir duquel le prin­cipe du per­mis à points cesse de fonc­tion­ner cor­rec­te­ment, puisqu’en reti­rant des points plus vite qu’elles ne per­mettent de les récu­pé­rer, les auto­ri­tés ne par­viennent qu’à reti­rer leur per­mis aux automobilistes.

Les poli­tiques n’ayant pas l’intention de sanc­tion­ner moins, il est urgent de faci­li­ter la récu­pé­ra­tion des points. Mais ce n’est pas suf­fi­sant : si les par­le­men­taires prê­taient davan­tage atten­tion aux simu­la­tions réa­li­sées par « 40 mil­lions d’automobilistes », ils com­pren­draient qu’il est néces­saire d’équilibrer retraits et récu­pé­ra­tions des points de permis.

C’est pour­quoi « 40 mil­lions d’automobilistes » sou­tient acti­ve­ment la démarche des séna­teurs qui tra­duit la volonté des par­le­men­taires à se réap­pro­prier un débat sur le sys­tème du per­mis à points dont ils sont pri­vés depuis de nom­breuses années. Nous rap­pe­lons à ce titre les 10 pro­po­si­tions de loi qui ont déjà été dépo­sées depuis 2006 et qui n’ont jamais été mises à l’ordre du jour, comme si le thème était poli­ti­que­ment déran­geant et tabou…

Pour télé­char­ger notre étude de 2009 sur le risque d’une envo­lée de l’annulation des per­mis de conduire, cli­quer ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


40millionsdautomobilistes 197 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines