Magazine Environnement

Nouveaux compteurs électriques : l'écologie contre la vie privée ?

Publié le 14 septembre 2010 par Bioaddict @bioaddict
L'électricité ne pouvant être stockée, de nouveaux compteurs capables de relever en temps réel la consommation précise de chaque foyer et d'adapter la production et la fourniture d'électricité vont être installés. A la clé, des économies très importantes d'énergie. Mais au prix d'une intrusion dans notre vie privée.

Aujourd'hui, la production d'électricité est loin d'être optimisée. Pour éviter les coupures de courant, EDF doit produire régulièrement plus que nécessaire. Mais l'électricité ne pouvant être stockée, ce qui n'est pas consommé est perdu.

Pour réduire ce gaspillage d'énergie, des compteurs dits " intelligents " ont donc été conçus. Ils permettent de connaitre en temps réel la consommation d'un foyer et son évolution dans la journée.

Grâce à ces informations, chaque foyer pourra éventuellement modifier sa consommation pour économiser de l'électricité, mais aussi bénéficier d'une tarification personnalisée variable au cours de la journée.

Tout le monde y trouve donc, a priori, son compte. La planète, dans laquelle on puisera moins de ressources naturelles, et qui sera moins polluée. Le consommateur qui devrait bénéficier d'une facture d'électricité allégée. Et les fournisseurs d'électricité qui pourront ainsi, en évaluant en temps réel les besoins de leurs clients, piloter de façon optimale la production de cette énergie pour ne pas la gaspiller.

Suivis à la trace

Malheureusement le système ne présente pas que des avantages. Les relevés effectués par les nouveaux compteurs toutes les 15 minutes, vont tracer notre vie privée : heures de lever et de coucher, habitudes de consommation dans la journée liées à l'utilisation de certains appareils éléctriques... Bien entendu les données enregistrées devront rester confidentielles. La CNIL ( Commission Nationale Informatique et Libertés) veillera au grain. Mais on connaît les abus d'utilisation des fichiers...
Le Directeur du projet chez ERDF, François Blanc, assure que les données seront cryptées et que les agents qui s'amuseraient à les diffuser seront passibles de sanctions pénales.

Compteurs obligatoires dès 2012

Le Ministère de l'Ecologie semble en tout cas rassuré sur la confidentialité des données et convaincu par l'efficacité de ces nouveaux compteurs baptisés Linky. Et il n'a pas attendu la fin de l'expérimentation de ces " Smart meters " actuellement menée dans la région lyonnaise et à Tours. Il vient ainsi de publier dans le Journal Officiel du 2 septembre un décret rendant obligatoire leur pose dans les logements neufs à partir de 2012.

Quant au coût de remplacement des compteurs dans les logements anciens, il sera à la charge des consommateurs qui devront payer entre 120 et 240 Euros par compteur pour les installer.

Bien entendu la France n'est pas le seul pays concerné par cette opération .Une directive européenne prévoit l'installation sur le réseau d'ici 2020 chez au moins 80% des usagers de ce type de compteurs " pour faciliter la mise en place de tarifs différenciés en fonction des modes de consommation, améliorer la concurrence et favoriser des économies d'énergie ".

C'est donc l'intérêt écologique qui est privilégié à travers ce choix, aux dépends d'une atteinte potentielle à la vie privée. Etant donnés les enjeux pour la planète, faut-il s'en offusquer ?

Hervé de Malières


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1701452 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog