Magazine Hockey

Canadien : Des appelés, peu d'élus

Publié le 14 septembre 2010 par Masterfuneral
Canadien : Des appelés, peu d'élus
Le rêve ou la réalité. Des 31 espoirs au camp des recrues du Canadien, seuls P.K. Subban et Lars Eller n'ont plus besoin de rêver. À moins d'un revirement inattendu, Subban et Eller revêtiront l'uniforme du CH pour le premier match de l'année le 7 octobre contre les Maple Leafs, à Toronto.

Max Pacioretty, lui, devra se battre pour regagner sa place à l'attaque.

Pour les 28 autres recrues présentes au complexe sportif de Brossard, la réalité se définit par Hamilton (Ligue américaine), Wheeling (East Coast Ligue) ou une ville de la Ligue de hockey junior au Canada.

Malgré son parcours impressionnant en séries, Subban joue la carte de la prudence.

« Il y a 20 millions de joueurs de cette organisation qui cognent à la porte, je ne suis pas le seul », a expliqué le rapide défenseur.

Jacques Martin misera certainement sur Subban en début de saison, encore plus avec l'absence probable pour quelques semaines de son meilleur défenseur, Andrei Markov.

« Il y a plusieurs défenseurs à caractère offensif dans l'organisation et c'est vrai qu'il y a un poste pour ce type de joueur, a affirmé Subban. Je ne peux pas dire que j'ai un poste assuré. La décision reviendra aux entraîneurs. »

Subban, qui a obtenu 8 points (1 but, 7 passes) en 14 matchs en séries, s'est présenté au camp des recrues dans une forme resplendissante.

« J'ai pris sept livres en suivant un entraînement intensif et je me retrouve maintenant à 215 livres. Je me sens encore plus rapide et plus fort sur la patinoire. J'ai ajouté du muscle à ma charpente et ça devrait m'aider. »

Aux dires de plusieurs revues spécialisées, l'ancien des Bulls de Belleville fera la lutte aux Taylor Hall (Oilers), Tyler Seguin (Bruins) ou Jordan Eberle (Oilers) pour l'obtention du trophée Calder, décerné à la meilleure recrue dans la LNH.

Calme de nature, Subban ne croit pas qu'une telle prédiction lui ajoutera de la pression.

« À la fin de saison, je ne pouvais pas jouer sous une plus grande pression. Tu ne peux pas avoir plus de pression que de jouer en séries contre des gars comme Ovechkin et Crosby. Je veux juste jouer et ne pas me poser de questions. J'ai la chance de jouer dans une ville passionnée de hockey. »

Eller croit en ses chances

Acquis des Blues de St. Louis dans l'échange de Jaroslav Halak, le Danois Lars Eller a également rencontré les médias en ce premier jour du camp des recrues.

« Oui, j'aime mes chances de faire l'équipe, a précisé Eller. Je suis confiant et je crois en mon potentiel. J'aimerais jouer au centre, mais si l'équipe me demande de jouer à l'aile, je ne dirai pas un mot. »

L'an dernier, Eller a porté l'uniforme des Blues à sept reprises, récoltant deux buts.

Le CH a également mis la main sur l'ailier Ian Schultz dans cette transaction avec les Blues.

Leblanc vise gros

Louis Leblanc se veut un autre point de mire à ce camp. Le nouveau centre du Junior de Montréal s'est fixé un objectif simple... mais très compliqué.

« Il n'y a pas un seul joueur ici qui ne veut pas faire partie de l'organisation du Canadien. J'arrive au camp avec cette mentalité, je veux faire l'équipe. »

« J'ai comme objectif de m'affirmer au sein de l'équipe, je vais me défoncer pour montrer à l'organisation ce que je peux faire, a ajouté l'ancien de l'Université Harvard sur un ton plus terre à terre. Si ce n'est pas pour cette année, ce sera pour l'an prochain. »

En deux matchs cette saison avec le Junior de Montréal, Leblanc a déjà inscrit cinq points (1 but, 4 passes) à sa fiche.

Un petit poste

Le Canadien compte déjà 20 joueurs (12 attaquants, 6 défenseurs et 2 gardiens) avec des contrats garantis de la LNH. À ce nombre, il faut ajouter les noms de Subban et Eller.

Il reste donc une petite place disponible au prochain camp. À priori, le défenseur Alexandre Picard est celui qui possède une longueur d'avance.

Même si le nombre limite de joueurs est fixé à 23, le directeur général Pierre Gauthier est confiant de voir des luttes intéressantes au camp.

« Il ne s'agit pas d'une formation de 23 joueurs qui est permanente, a-t-il dit. Les jeunes auront l'occasion de se faire valoir, mais devant une compétition aussi féroce, on a besoin de profondeur.

« En ce sens, les entraîneurs regardent souvent leur équipe comme une formation de 28 ou 29 joueurs. »

À noter:

  • Blessé au bas du corps, Lars Eller a raté le premier entraînement au camp des recrues. Il sera évalué sur une base quotidienne.
  • Dans un match intraéquipe, les Rouges ont gagné 2-1 sur les Blancs. Ben Maxwell et Alexander Avtsin ont marqué pour les vainqueurs. Brendan Gallagher a réussi l'autre but. P.K. Subban, qui jouait pour les blancs, a sonné Hunter Bishop avec une violente mise en échec.
Source : Yahoo.com (Sports)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Masterfuneral 415 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines